Source files of fsfe.org, pdfreaders.org, freeyourandroid.org, ilovefs.org, drm.info, and test.fsfe.org. Contribute: https://fsfe.org/contribute/web/ https://fsfe.org
You can not select more than 25 topics Topics must start with a letter or number, can include dashes ('-') and can be up to 35 characters long.
 
 
 
 
 
 

351 lines
19 KiB

<?xml version="1.0" encoding="UTF-8" ?>
<html>
<version>1</version>
<head>
<title>TUX&amp;GNU@school - 2ème édition</title>
</head>
<body>
<div>
<h1>TUX&amp;GNU@school - 2ème édition</h1>
<p><i>Chaque mois, la colonne TUX&amp;GNU@school vous présente
un logiciel éducatif libre, un site web sur le sujet et une idée facile
à implanter. Ce mois-ci je vous présente <a
href="http://www.ofset.org/gcompris/indexfr.html">GCompris</a>, un
programme éducatif GNU pour les jeunes et les moins jeunes, je vais parler de <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org">PingoS.schulnetz.org</a>,
un site web pour supporter GNU/Linux dans les écoles allemandes et de l'idée
"Text4mator - la modification de textes rendue facile".</i></p>
<p>Bienvenue dans la seconde édition de TUX&amp;GNU@school [18].
Pour commencer, je voudrais remercier toutes les personnes qui m'envoient
des idées de logiciels éducatifs libres dont je peux vous parler. C'est le moment de
vous expliquer le nom de la colonne : TUX est
le nom de la mascotte bien connue de Linux, un gentil petit pingouin.
GNU [2] est un sigle récursif qui signifie "GNU is not UNIX",
et c'est le nom d'un projet qui développe une version libre de UNIX.
Et de plus, c'est aussi le nom de l'animal mascotte de GNU (le gnou). Enfin, le "@school"
signifie "dans ou à l'école". Mais abordons maintenant le premier point.
</p>
<h3>GCompris - logiciel éducatif libre pour les jeunes et les moins jeunes</h3>
<p>GCompris [3] est un programme éducatif libre qui est devenu un
logiciel officiel GNU dans le même temps. En fait, c'est plus
qu'une interface uniforme pour différents tableaux d'apprentissage. J'ai testé la version
1.0.5 sous Debian GNU/Linux 3.0 (test) et KDE
2.2.</p>
<p>Lorsque vous démarrez le programme, la fenêtre
principale montrée sur la capture d'écran
1 apparaît. Cette fenêtre se divise en trois parties
avec le tableau d'apprentissage en haut, une courte description au milieu
et une petite barre de menus dans le bas. Il y a pour l'instant quatre icônes qui
vous guident vers d'autres tableaux, et, sous celles-ci,
au second rang, il y a quatre autres icônes qui vous proposent les activités
suivantes : avec la première, l'enfant
peut apprendre l'heure, la seconde vous envoie vers un outil
simple de dessin vectoriel, la troisième vous permet de placer des écluses
pour que TUX puisse guider son bateau à travers et
enfin l'enfant apprend avec la dernière à situer les différents pays
d'Amérique du Nord et du Sud.
Sur ces icônes dans la partie principale de la fenêtre sont dessinés
différents symboles. La petite flèche jaune vous indique que c'est un lien qui
vous emmène vers d'autres tableaux d'apprentissage
tandis que les petites étoiles indiquent le niveau de l'activité. Pour les tableaux d'apprentissage qui ont
le son intégré, le symbole du haut-parleur vous informe si le son est possible ou non
comme vous pouvez le voir dans la capture d'écran 1. Vous pouvez toujours
lire une courte description et le nom de l'auteur dans la partie principale de la fenêtre
principale. Enfin, en bas, se trouvent quatre symboles et chacun,
en les considérant de gauche à droite, vous donne plus d'information sur
GCompris, ouvre le menu de configuration, affiche
la documentation d'aide et un clic sur la dernière icône quitte
le programme. Le menu de configuration vous permet de fixer des paramètres
comme le choix de la langue ou encore si vous voulez démarrer GCompris dans sa propre
fenêtre ou en mode plein écran. En ce qui concerne le paramètre de la langue,
vous devez fixer la variable d'environnement LANG à votre langue. Si elle n'est pas fixée,
vous pouvez la faire pointer sur français en tapant la commande suivante dans un terminal :
<tt>export LANG=fr_FR</tt>.</p>
<p><img src="./img/gcompris-menu.fr.png"
alt="Capture d'écran 1 : GCompris en action" width="808"
height="628" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 1 : GCompris en action</h5>
<br />
<br />
<p>Avec l'écran qui apprend l'heure, je voudrais vous montrer comment
les simples sous-programmes sont construits. Comme vous pouvez le voir sur la
capture d'écran 2, il y a aussi un menu dans le bas du tableau qui
contient de petites images. En cliquant sur l'image la plus à droite,
vous retournez à la fenêtre principale. L'image avec le dé
vous indique le niveau actuel et en cliquant dessus vous changez de niveau.
Lorsque vous êtes satisfait d'une réponse, vous cliquez sur l'image avec le pouce en l'air
ou vous pouvez aussi appyer sur la touche RETOUR du clavier et l'ordinateur vérifie si votre
réponse est la bonne. Si la réponse est correcte, vous voyez soit une
figure souriante de clown soit une fleur avec une une bouche qui rit et vous
pouvez l'entendre si vous avez activé le son. Si le résultat est incorrect,
le clown et la fleur sont tristes et vous pouvez recommencer la question.
Le problème que vous devez résoudre dans ce tableau est de fixer l'heure sur la montre
comme le demande le texte sur la gauche. Les aiguilles de la montre peuvent être déplacées
avec la souris. Dans des niveaux plus élevés, l'aiguille des heures
se déplace en fonction de l'aiguille des minutes. Sur la droite, vous pouvez voir
à quel niveau vous êtes par rapport au nombre total de niveaux, indiqués par
des nombres.</p>
<p><img src="./img/gcompris-uhr.en.png"
alt="Capture d'écran 2 : Apprendre l'heure avec GCompris"
width="808" height="628" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 2 : Apprendre l'heure avec GCompris</h5>
<br />
<br />
<p>Comme nous l'avons déjà dit au début, GCompris est supposé n'être
"seulement" qu'une interface commune pour différents tableaux d'apprentissage.
Le développeur encourage chacun à construire ses propres tableaux comme il
est décrit brièvement dans la documentation. Personnellement, j'aime beaucoup ce
programme car il est intéressant pour plusieurs catégories d'âges grâce à tous les
sous-programmes. Jusqu'à maintenant, GCompris était traduit en allemand, anglais, français
et espagnol et ils travaillent sur une traduction en italien et dans un futur proche
il y aura aussi le hongrois. Ce que je trouve manquant est quelque chose pour
évaluer l'enfant ou un tableau de meilleurs scores mais je pense que nous n'aurons pas
à attendre longtemps pour ces caractéristiques car le développement de
GCompris s'effectue rapidement. Un grand merci à Bruno Coudoin et à tous les autres auteurs de GCompris
et nous vous souhaitons beaucoup de succès dans le futur.</p>
<p><i>Addendum : comme je le vois juste maintenant sur la liste de diffusion du
projet, la version 1.1.0 de GCompris est disponible. C'est la première version qui
permet des fonctions d'édition et qui comprend une traduction hongroise.</i></p>
<p>Mais allons maintenant à la maison des PingoS.</p>
<h3>Pingos.schulnetz.org - un support gratuit pour la liberté dans les écoles</h3>
<p><i>Attention: ce site n'est disponible qu'en allemand
!!!</i></p>
<p>Sous le lien ci-dessus vous trouverez la page principale du
quartier général [4] (voir capture décran 2) des PingoS allemands. C'est
un projet qui veut trouver et coordonner des volontaires en (pour
le moment) Allemagne pour supporter GNU/Linux dans les écoles. Ils
essaient d'atteindre ce but avec l'aide de différents médias en ligne. Des personnes
qui connaissent bien GNU/Linux et qui sont intéressées peuvent signer la forme en ligne
[5] qui demande leur niveau de connaissance et leur lieu de résidence. Toutes
les données autres que le nom, l'adresse électronique et le lieu de résidence ne sont
utilisées que de façon privée tandis que les autres sont disposées sur la carte des
volontaires pour PingoS (voir capture d'écran 4). Les écoles d'Allemagne qui cherchent
de l'aide pour un projet urgent ou qui ont des questions sur un sujet peuvent chercher sur
la carte des volontaires [6] et cliquer sur la ville la plus proche pour trouver la liste
des volontaires dans cet endroit. Si vous avez juste quelques questions, il n'est sûrement
pas une mauvaise idée de souscrire à la liste de diffusion [7] du projet.
Il y a toujours une réponse rapide et correcte sur la liste principale [8].
Si vous avez un grand projet ou des questions longues, cela sera attribué
à l'une des autres listes de diffusion. Le travail est principalement documenté avec une
courte description sur le site web du projet [9]. Dans le futur, un regroupement avec des projets
d'Autriche ou avec les "ALIS - Arbeitsgruppe Linux an Schulen" [10] (groupe de travail suisse
pour Linux dans les écoles) en Suisse serait intéressant. En particulier,
vous pouvez entendre une requête similaire en Grande-Bretagne où ils
voudraient construire quelque chose de semblable.</p>
<p><img src="./img/pingos.fr.png"
alt="Capture d'écran 3 : page principale du site web Pingos"
width="800" height="600" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 3 : page principale du site web Pingos</h5>
<br />
<br />
<p>Mais ce projet de support n'est pas le seul qui est hébergé sur le site web
des PingoS. N'oublions pas la section sur les logiciels en développement
[11] des PingoS, par exemple des logiciels éducatifs ou d'administration.
L'un des projets les plus connus est le "Tipptrainer" [12], un autre programme
pour apprendre la frappe au clavier, mais vous en saurez plus une prochaine fois.
De plus, vous pouvez trouver ici beaucoup de petits scripts [13],
Perl ou Bash, qui nous facilitent la vie quotidienne. La dernière section du site
web dont je veux vous parler est la partie avec la documentation et les
guides pour les écoles [14]. Vous pouvez presque tout trouver ici,
de l'introduction à Python aux gros cours sur GNU/Linux.</p>
<p><img src="./img/pingos-karte.jpg"
alt="Capture d'écran 4 : la carte des volontaires PingoS" width="492"
height="647" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 4 : la carte des volontaires PingoS</h5>
<br />
<br />
<p>Pour finir, je vais vous exposer un projet des PingoS très
intéressant : SelfLinux [15]. Avec SelfLinux, les PingoS veulent créer
une référence complète sur GNU/Linux pour les débutants. Pour cela, ils rassemblent
des descriptions écrites et des articles sur les tâches et les problèmes
relatifs aux systèmes d'exploitation libres ainsi que des logiciels et ils les
regroupent par sujets. Jusqu'à maintenant, il y a déjà beaucoup de matériel et de textes
mais ils cherchent encore des auteurs pour écrire plus de textes. Dans [16]
vous pouvez explorer le travail effectué jusqu'à présent. Je vous envoie tous mes voeux de croissance
rapide et j'espère que vous recevez un "merci" de temps en temps.
</p>
<p>C'est tout sur les PingoS, continuons avec une nouvelle idée d'un programme facile à
réaliser.</p>
<h3>Text4mator - la modification de textes rendue facile</h3>
<p>Avant de vous exposer l'idée de ce mois, je voudrais
parler un peu de l'idée de l'édition précédente et ce qu'il en est
résulté. Dans les trois ou quatre mois après la publication
de la première édition, il semblait que personne n'avait eu le temps
de réaliser l'idée proposée. Du coup, comme je devais apprendre à programmer
dans le cadre de mes études, j'ai essayé moi-même. J'ai écrit un
programme en C++, non totalement parfait, qui génère des nombres
aléatoires à travers un script bash que le programme écrit dans un fichier avec un
formatage LaTeX. Les deux commandes <tt>latex</tt> et
<tt>dvips</tt> transforment ce fichier en un fichier Postscript qui est
ensuite imprimé grâce à <tt>lpr</tt>. Je vais publier le programme ainsi
qu'une courte description dans quelques jours dans [10] sous les termes de
la GNU GPL. Je veux remercier Diego Kuonen pour son aide avec la syntaxe LaTeX.
Ensuite, après environ un mois et demi, j'ai reçu un mél de Franziska Meyer
disant qu'elle avait aussi programmé l'idée. Mais elle la rendit bien plus
intéressante. Comme elle connaissait bien PHP, elle eut l'idée de l'implanter comme
service web (je veux moi aussi utiliser ce nouveau vocabulaire au moins
une fois ;-). Aussitôt dit, aussitôt fait et il est possible maintenant d'aller à son
site web [17] pour générer la feuille de travail qui est téléchargeable en fichier pdf
dans le quart d'heure qui suit. Je pense que c'est une idée ingénieuse car ainsi vous
n'avez même pas besoin d'installer un programme. Lorsque je lui ai demandé de publier le
code source pour l'installer peut-être sur un Intranet, elle a dit :
"Ok, ich überleg's mir mal - und schaue den Code
durch, ob ich den wirklich freigeben kann ;-)" (Ok, je vais y
réfléchir - et je vais passer le code au peigne fin pour voir s'il est digne d'être publié
;-)). Un grand merci à ZIS pour son travail.</p>
<p>Mais maintenant, voici l'idée que je veux vous présenter cette fois.
Si vous faites apprendre les verbes à vos élèves, vous le faites souvent avec des feuilles
où le texte est en majuscule. Vous utilisez aussi,
pour faire apprendre les signes de ponctuation, des textes sans points, virgules,
points d'interrogation, etc.
Les enseignants font tout cela à la main. D'un autre côté, il serait facile pour
quelqu'un qui sait bien écrire des scripts et pour des programmeurs de développer une solution.
Il y a différentes possibilités et variations, comme par exemple d'écrire tous les mots en minuscules
ou en majuscules, d'écrire uniquement la première lettre en minuscule ou en majuscule, etc.
De plus, vous devez faire attention à laisser le même espace entre deux mots.
J'espère que quelqu'un aura le désir de faire quelque chose à partir de cette idée
pour que je puisse en parler la fois prochaine.</p>
<p>Voilà, c'est fini pour cette fois. Je voudrais vous dire
que mes idées (spontanées) de conceptions pour des
petits truc faciles à réaliser deviennent rares. J'espère
que vous pourrez m'aider pour cela et que vous m'enverrez quelques
idées [1] dont je pourrais parler. La prochaine fois est déjà dans deux semaines
parce que cette édition est arrivée un peu tardivement et que je ne veux pas prendre de retard
dès le début. Au revoir jusqu'à la prochaine fois ...</p>
<h3>Liens :</h3>
<p>[1] <a href="mailto:foxman@lugo.ch">Critiques, questions,
commentaires, idées et plus, s'il vous plait à : foxman@lugo.ch</a><br />
[2] <a href="http://www.gnu.org/home.fr.html">Site web du projet GNU : www.gnu.org/home.fr.html</a><br />
[3] <a href="http://www.ofset.org/gcompris/indexfr.html">Site web de
GCompris : www.ofset.org/gcompris/indexfr.html</a><br />
[4] <a href="http://www.pingos.schulnetz.org">Site web des
PingoS : www.pingos.schulnetz.org</a><br />
[5] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/anmeldung.php">Enregistrement
avec les PingoS :
www.pingos.schulnetz.org/anmeldung.php</a><br />
[6] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/support/map.php">Cartes des volontaires
pour les PingoS :
www.pingos.schulnetz.org/support/map.php</a><br />
[7] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/support/mailinglist/index.php">
Listes de diffusion des PingoS :
www.pingos.schulnetz.org/support/mailinglist/index.php</a><br />
[8] <a
href="http://www.hh.schule.de/mailman/listinfo/all-linux">Liste de diffusion
principale des PingoS :
www.hh.schule.de/mailman/listinfo/all-linux</a><br />
[9] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/support/projektliste.php">
Projets déjà finis des PingoS :
www.pingos.schulnetz.org/support/projektliste.php</a><br />
[10] <a href="http://www.edux.ch">Site web des "ALIS -
Arbeitsgruppe Linux an Schulen" (groupe de travail suisse pour linux
à l'école) : www.edux.ch</a><br />
[11] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/project/software/index.php">
Logiciels des PingoS :
www.pingos.schulnetz.org/project/software/index.php</a><br />
[12] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/tipptrainer">Site web de
Tipptrainer :
www.pingos.schulnetz.org/tipptrainer</a><br />
[13] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/project/scripts/index.php">
Collection de scripts des PingoS :
www.pingos.schulnetz.org/project/scripts/index.php</a><br />
[14] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/project/schulung/index.php">
Documentation et brochures pour les écoles par les PingoS :
www.pingos.schulnetz.org/project/schulung/index.php</a><br />
[15] <a
href="http://selflinux.sourceforge.net">Site web Sourceforge.net
de SelfLinux : selflinux.sourceforge.net</a><br />
[16] <a href="http://www.selflinux.de">Site web de
SelfLinux : www.selflinux.de</a><br />
[17] <a href="http://www.atreju.ch/1mal1.phtml">Génération en-ligne de feuilles 1x1
de travail à télécharger :
www.atreju.ch/1mal1.phtml</a><br />
[18] <a
href="/activities/tgs/tgs.html">Site web de
TUX&amp;GNU@school :
fsfe.org/activities/tgs/tgs.fr.html</a><br />
</p>
<h4>À propos de l'auteur :</h4>
<p>Mario Fux a fini en 1999 le PrimarlehrerInnenseminar à
Brig après avoir terminé un diplôme en mathématiques
et en sciences naturelles. Il fonda avec deux collègues les <a
href="http://www.edux.ch">"ALIS - Arbeitsgruppe Linux an
Schulen"</a> (groupe de travail suisse pour promouvoir Linux à l'école).
Pendant ce temps, il étudie à <a
href="http://www.ethz.ch">l'institut fédéral suisse de technologie de
Zurich</a> <a
href="http://www.ee.ethz.ch">les technologies de l'information et le
génie électrique</a>. Et lorsqu'il ne passe pas son temps devant
son PC, il est assis à regarder la nature dans les <a
href="http://www.randa.ch">montagnes</a>.</p>
<p align="center"><i>Copyright (c) 2002 Mario Fux. Permission
is granted to copy, distribute and/or modify this document
under the terms of the GNU Free Documentation License, Version
1.2 or any later version published by the Free Software
Foundation; with no Invariant Sections, no Front-Cover Texts,
and no Back-Cover Texts.<br />
Une copie de la licence se trouve à <a
href="http://www.gnu.org/licenses/fdl.html">http://www.gnu.org/licenses/fdl.html</a>.
</i>
</p>
</div>
</body>
</html>
<!--
Local Variables: ***
mode: xml ***
End: ***
-->