Browse Source

newsteaser changed

svn path=/trunk/; revision=24988
tags/stw2018
anaghz 7 years ago
parent
commit
f5be7776e2
1 changed files with 2 additions and 2 deletions
  1. 2
    2
      news/nl/nl-201210.fr.xhtml

+ 2
- 2
news/nl/nl-201210.fr.xhtml View File

@@ -27,7 +27,7 @@ conférence sur le Logiciel Libre (Allemand)</a>.</p>
<h2>Le retour du débat: l'Europe doit-elle se doter de brevets logiciels ?</h2>
<p newsteaser="yes">Après <a href="https://lwn.net/Articles/513729/">qu'Apple a intenté un procès à Samsung (Anglais)</a>,
<p>Après <a href="https://lwn.net/Articles/513729/">qu'Apple a intenté un procès à Samsung (Anglais)</a>,
Personalweb Technologies et Level 3 Communications ont lancé un procès à GitHub, et <a
href="http://www.softwarefreedom.org/blog/2012/sep/17/twin-peaks-and-the-gpl/">
"Twin Peaks Software, Inc." poursuit en justice Red Hat (Anglais)</a> (qui ont fait une contre-demande relative à une violation de la GNU GPL) a propos de brevets. </p>
@@ -43,7 +43,7 @@ href="http://blogs.fsfe.org/gerloff/2012/09/06/notes-from-boldrinlevine-2012-the
publié ses notes (Anglais)</a> sur "The Case Against Patents", un récent projet de texte
des économistes Michele Boldrin et David K. Levine. Il conclut que nous ne pouvons « le laisser à l'OEB » (Office Européen des Brevets) et que la « politique des brevets a besoin d'être integrée dans une politique d'innovation plus large » dans l'UE.</p>
<h2>Le premier ministre Français a émis une circulaire en faveur du Logiciel Libre</h2>
<p>Après <a
<p newsteaser="yes">Après <a
href="https://joinup.ec.europa.eu/community/eole/news/priority-open-source-italian-code-digital-administration">les nouvelles lois italiennes
(Anglais)</a> sur l'acquisition de logiciel qui favorisent clairement les logiciels libres aux logiciels non-libres, la France aussi agit. Le 19 septembre, le premier ministre Jean-Marc Ayrault <a
href="http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2012/09/cir_35837.pdf">a signé une circulaire</a>, adressée à tous les ministres, qui conseille à l'administration française de prendre en considération les logiciels libres. Les avantages identifiés par le premier ministre aux logiciels libres sont leurs faibles coûts, la flexibilité accrue et la competitivité qu'ils apportent dans le domaine de la technologie. L'administration devrait être encouragée à faire « un choix raisonné », et à faire « un examen de l'alternative libre systématique lors des nouveaux développements et des refontes majeures d'applications. »</p>

Loading…
Cancel
Save