Browse Source

TAGS in French, thanks to Anne-Marie Mahfouf

svn path=/trunk/; revision=3424
pull/8/head
sledge 20 years ago
parent
commit
d308de5735
  1. 348
      projects/education/tgs/tagatschool1.fr.xhtml
  2. 354
      projects/education/tgs/tagatschool2.fr.xhtml
  3. 357
      projects/education/tgs/tagatschool3.fr.xhtml
  4. 458
      projects/education/tgs/tagatschool4.fr.xhtml
  5. 541
      projects/education/tgs/tagatschool5.fr.xhtml

348
projects/education/tgs/tagatschool1.fr.xhtml

@ -0,0 +1,348 @@
<?xml version="1.0" encoding="iso-8859-1"?>
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Transitional//EN"
"http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-transitional.dtd">
<html lang="fr">
<head>
<title>TUX&amp;GNU@school - 1ère édition</title>
</head>
<body>
<div>
<h1>TUX&amp;GNU@school - 1ère édition</h1>
<p><i>Ceci est la première d'environ trois éditions de la
colonne "TUX&amp;GNU@school". Je vais parler chaque mois
d'un logiciel éducatif libre, d'un site web sur le sujet
et présenter une idée pour un programme qui serait utile dans les écoles. Ce
mois-ci, je vais vous présenter <a href="http://edu.kde.org/ktouch">KTouch
[1]</a>, un programme KDE qui apprend facilement la frappe au clavier, <a
href="http://edu.kde.org">edu.kde.org [2]</a>, la page web du projet
KDE éducation et vous soumettre une idée de
"création facile de feuilles de table de multiplication".</i></p>
<p>Après avoir conquis les serveurs, GNU/Linux et les logiciels libres en
général conquièrent aussi de plus en plus d'environnements de bureau.
Jusqu'à récemment, il leur manquait deux catégories
importantes de logiciels pour se faire une place dans les environnements de bureaux&nbsp;:
d'un côté des jeux d'ordinateurs de
première classe et de l'autre côté des logiciels éducatifs.
Il y a environ 6 mois, deux collègues et moi-même avons fondé
le <a href="http://www.edux.ch">ALIS - Arbeitsgruppe Linux
an Schulen (groupe de travail suisse pour Linux dans les écoles) [3]</a>
dont le but est d'aider les écoles à utiliser GNU/Linux et les logiciels libres
et de les aider avec des mots et des actes. C'est dans ce contexte que je me suis rendu compte que
presque personne n'écrivait rien sur les logiciels libres
éducatifs et donc, en tant que grand fan de <a
href="http://www.gnu.org/brave-gnu-world/brave-gnu-world-2002.fr.html">Brave GNU World
[4]</a>, je voudrais à partir de maintenant écrire mensuellement ce qui
se passe dans le monde des logiciels éducatifs libres et de
GNU/Linux dans et pour les écoles (pour le moment, pendant les trois prochains mois
jusqu'en Juillet). Suivant les réactions, je continuerai après
Juillet. Avec cela à l'esprit, toutes réaction, critique, questions et
plus seront lues <a
href="mailto:foxman@lugo.ch">lues [5]</a> avec plaisir.</p>
<p>Mais continuons maintenant avec le premier logiciel éducatif libre.</p>
<h3>KTouch - Apprendre facilement la frappe au clavier</h3>
<p>KTouch est un programme pour KDE qui aide à apprendre à taper
au clavier. Il est déjà disponible en version 1.0 et a été récemment
amélioré avec KDEedu qui a été incorporé dans <a
href="http://www.kde.org/fr">KDE 3.0 [6]</a>. Je l'ai testé sous
Debian GNU/Linux 3.0 (test) avec KDE 2.2 et XFree86
4.1.0.</p>
<p>L'interface de KTouch est essentiellement divisée en quatre sections
(voir la capture d'écran 1). Tout en haut, il y a la barre de menus
qui vous donne les éléments suivants&nbsp;: <i>Fichier</i>,
<i>Options</i>, <i>Configuration</i> et <i>Aide</i>. Juste dessous
se trouve la barre d'état affichant, de gauche à droite, le
niveau que vous pratiquez, combien de frappes vous faites à la minute,
quel pourcentage de lettres ou mots déjà tapés est correct,
quelles nouvelles lettres sont introduites dans le niveau actuel
et, de façon logique, il y a un bouton de break qui vous
déconnecte de la leçon.
En-dessous se trouvent les deux barres affichant le text à taper dans
l'une et le texte tapé dans la seconde ligne. Lorsque vous faites une erreur,
la seconde ligne change de couleur pour devenir rouge et vous voyez instantanément
que vous devez effacer certains caractères. Dans la dernière section,
qui est la plus large, le clavier est dessiné. Il est assez coloré,
grand et clair. Le redimentionnement se fait automatiquement de façon optimale
pour remplir toute la fenêtre. </p>
<p><img src="./img/ktouch.fr.png"
alt="Capture d'écran 1&nbsp;: KTouch en action" width="800" height="600"
border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 1: KTouch en action</h5>
<br />
<br />
Avec <i>Fichier-&gt;Ouvrir</i>, il est facilement possible d'ouvrir des
leçons pour d'autres langues et d'autres claviers. Sont déjà
disponibles des leçons pour les langues suivantes&nbsp;: allemand,
anglais, français et norvégien plus une leçon pour le
pavé numérique (voir la capture d'écran
2). Au fait, il est très facile d'écrire de nouvelles leçons,
elles sont sauvegardées dans des fichiers texte tout simples.
Pour cela, il existe un chapitre spécial dans la documentation
expliquant comment procéder. De plus, vous pouvez sélectionnner
différents mappages de clavier dans <i>Options-&gt;Clavier</i>.
Ceux-ci sont aussi sauvegardés en fichiers texte et il est relativement
simple d'en ajouter de nouveaux.
Les paramètres généraux comme le style de police de caractère,
la couleur ou le son peuvent être ajustés dans <i>Options-&gt;Général</i>.
D'autres paramètres avancés pour l'exercice en fonction du niveau
peuvent être gérés dans <i>Options-&gt;Entra&icirc;nement</i>. <br />
<br />
<p><img src="./img/ktouch-numbers.fr.png"
alt="Capture d'écran 2&nbsp;: le pavé numérique" width="800" height="600"
border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 2&nbsp;: le pavé numérique</h5>
<br />
<br />
<p>C'est très simple d'apprendre la frappe au clavier
avec ce programme car les touches pour chaque doigt sont de la même
couleur. Toutes les touches que vous devez frapper maintenant sont aussi
marquées. Ce qui manque toujours est une description pour chaque
leçon avec une courte introduction sur chaque touche et le doigt
correspondant. Dans l'interview qu'a donné l'auteur, publiée
il y a environ une semaine, l'auteur de KTouch dit que ce sera le prochain
élément qu'il va ajouter. Incidentallement, cette
interview tombe à point, le programme est choisi comme <a
href="http://www.kde.de/appmonth/2002/ktouch/index-script.php">
"Anwendung des Monat" (Application du mois)</a> dans <a
href="http://www.kde.de">KDE.de [8]</a>, le portail allemand de
KDE. Il reste à ajouter que la version suivante, disponible avec
KDE 3.0, a déjà une fonction statistique qui permet de mieux
exploiter les résultats de vos propres leçons.</p>
<p>Continuons maintenant avec le site web qui héberge KTouch.</p>
<h3>edu.kde.org - Le projet KDE &Eacute;ducation</h3>
<p>Le projet KDE &Eacute;ducation est la porte d'entrée au monde du
logiciel éducatif dans KDE. Depuis la version 3.0 de l'environnement
de bureau K (KDE), KDEédu est l'un des ses paquetages standard.
Le site web s'intègre sans faute dans la série des sites web
&lt;KDE-theme&gt;.kde.org. Il est agencé de façon très claire
avec une barre de navigation sur la gauche qui explique les différents
thèmes du site, soit <i>Apprendre</i>, <i>Logociels</i>, <i>Ressources
partagées</i>, <i>Développement</i> et <i>Contact</i> en 5 sections. Les pages ne sont disponibles pour l'instant
qu'en anglais. On vous explique dès le début que KDEédu veut
développer des logiciels libres pour les enfants et adolescents &acirc;gés
entre 3 et 18 ans (et plus), logiciels qui s'intègrent à KDE de façon
optimale. Plus bas apparaissent les dernières nouvelles, le plus souvent un lien
à la dernière lettre mensuelle qui expose l'état du projet
et l'évolution des programmes.</p>
<p>Dans la seconde partie, <i>Apprendre</i>, vous trouverez principalement
des informations sur les logiciels éducatifs de KDE et comment
les développer de la meilleure façon possible. Dans le second
élément de menu, des suggestions sont publiées pour donner
aux développeurs quelques idées de logiciels éducatifs.
Ensuite, les logiciels déjà existants dans KDE éducation
sont introduits avec une courte description et une petite capture d'écran.
Puis on trouve une liste de sites connus reliés à l'éducation
et une section A FAIRE qui nous informe de ce qui reste à implanter.
Mais cette section n'est plus à jour car certains des éléments
sont déjà implantés. Le dernier élément
contient les liens aux lettres d'informations pour lesquelles vous pouvez souscrire ici.
</p>
<p>Le second élément de la barre de navigation présente
les logiciels par catégories. Celles-ci sont
<i>Astronomie</i>, <i>Chimie</i>,
<i>Langues</i>, <i>Mathématiques</i>, <i>Divers</i>
et <i>En cours</i>. <i>Astronomie</i> contient le programme très
complet <a href="http://edu.kde.org/kstars">KStars</a> qui montre le ciel
nocturne étoilé avec quelques 10'000 objets et vous donne
aussi des informations supplémentaires. L'application <a
href="http://edu.kde.org/kalzium">Kalzium</a> appartient à
<i>Chimie</i> et offre une présentation claire et informative
de la table périodique des éléments. <a
href="http://edu.kde.org/khangman">KHangMan</a> et <a
href="http://edu.kde.org/kmessedwords">KMessedWords</a> sont
deux jeux avec lesquels les enfants peuvent apprendre de nouveaux mots
tout en s'amusant. Pour le moment, dans la section <i>Langues</i>, il y a
encore beaucoup de programmes qui ne visent qu'une langue spécifique
ou qui vous permettent d'apprendre les expressions d'une autre langue. La
tendance future semble être l'intégration de tout cela en une
seule application, ce qui para&icirc;t logique. Dans l'avant dernière
partie des programmes déjà implantés, les applications
mathématiques sont présentées comme par exemple <a
href="http://edu.kde.org/kgeo">KGeo</a>, un programme simplifié de
présentation et de construction de figures géométriques.
D'autres sont disponibles&nbsp;: <a
href="http://edu.kde.org/kbruch">KBruch</a>, <a
href="http://edu.kde.org/kmplot">KmPlot</a>, <a
href="http://edu.kde.org/kmathtool">KMathTool</a>, <a
href="http://edu.kde.org/kpercentage">KPercentage</a> et <a
href="http://edu.kde.org/ktimes">KTimes</a>. Dans
<i>Divers</i>, vous trouverez <a
href="http://edu.kde.org/keduca">KEduca</a>, un programme qui permet de
créer des fiches de révision et <a
href="http://edu.kde.org/ktouch">KTouch</a>, un logiciel que j'espère vous
connaissez déjà ;-).</p>
<p><img src="./img/kdeedu.fr.png"
alt="Capture d'écran 3&nbsp;: KDE &Eacute;ducation" width="800" height="600"
border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 3&nbsp;: KDE &Eacute;ducation</h5>
<br />
<br />
<p>Dans <i>Ressources partagées</i> le <a href="http://www.haecksen.org">Haeckse</a>
intéressé trouve des images et graphismes d'animaux comiques et autres.
Il y a même un contributaire KDEédu qui offre la génération
d'images en 3D aux programmeurs qui le souhaitent. On y trouve aussi des sons et
des bruitages qui pourront être utiles. Mais je pense que les personnes de
l'équipe KDEédu seraient sûrement très heureuses si quelqu'un ajoute
de nouvelles créations à celles déjà existantes.
Vous n'avez pas besoin d'être implicitement
un programmeur pour contribuer au développement de logiciels libres.
Dans le dernier élément de cette section, il y aussi des listes
de vocabulaire à télécharger pour certaines applications
de KDEédu.</p>
<p>Dans la quatrième et plus grande section du site web, on montre un
intérêt particulier pour le développement et la programmation
de logiciels éducatifs libres. Ils donnent des explications sur des sujets comme le
CVS et comment les programmes éducatifs devraient être
conçus. Les artistes trouveront des encouragements ici aussi. Un lien
vers <a href="http://develop.kde.org">la page des développeurs de KDE</a>
[9] guide le programmeur intéressé au centre du développement
de KDE.</p>
<p>Dans le dernier élément de menu vous trouverez une liste des
développeurs et contributaires au projet avec plus d'information
et leur adresse électronique. Les derniers liens vous guident vers
les deux listes de diffusion disponibles.
</p>
<p>Comme vous pouvez le voir, c'est un site web très informatif. Mais ce qui
manque encore sont les traductions en différentes langues, non
seulement pour le site web mais aussi pour les programmes éducatifs.
Bien sûr, ceci n'est pas une critique négative pour le projet
KDEédu mais plus une allusion au fait que rien n'est plus important
et peut-être difficile que de traduitre le contenu dans différentes
langues. Néanmoins, un grand "merci" et beaucoup de succès dans le
futur aux développeurs et contributaires du projet KDE éducation.</p>
<p>Mais passons maintenant au dernier élément de cette édition.</p>
<h3>"Confection facile de feuilles de travail sur les tables de multiplication"</h3>
<p>Dans cette partie, je vais toujours présenter une de mes idées
ou celle d'un lecteur. La plupart du temps, ce sera un outil aisément réalisable
qui facilitera la vie de tous les jours des enseignants et des élèves.
Je vais toujours décrire cet outil de façon aussi précise et
détaillée que possible et espérer qu'un ou plusieurs lecteurs
vont l'implanter pour que je puisse en reparler dans une prochaine édition.
Dans ce numéro, je vais vous présenter l'idée de la
"Confection facile de feuilles de travail sur les tables de multiplication"&nbsp;:</p>
<p>Dans les écoles primaires, la table de multiplication est l'une des
choses les plus importantes en mathématiques et les enseignants utilisent
principalement pour cette tâche des feuilles de travail (au moins de mon temps).
Chaque opération de multiplication doit être automatisée et
il est très important de résoudre le plus de calculs possible. La plupart du temps,
les feuilles utilisées contiennent des colonnes avec des exercices
de simple multiplication (jusqu'à 12 multiplié par 12).</p>
<p>Avec un petit programme ou quelques scripts et (La)TeX, il ne devrait
pas être trop difficile de générer de telles feuilles
de travail&nbsp;: un générateur de nombres aléatoires
crée des nombres entre 1 et 12 qui sont groupés par deux
pour les exercices de multiplication puis ils sont mis ensemble avec LaTex
avec le signe de multiplication au milieu et tout ceci peut être imprimé.
L'enseignant devrait seulement démarrer le programme dans un terminal et l'imprimante
imprimerait immédiatement une feuille complète d'exercices.
</p>
<p>Plusieurs caractéristiques peuvent être ajoutées&nbsp;:
imprimer un nombre donné de feuilles, insérer un dessin comique,
générer les exercices pour une fourchette donnée de nombres,
imprimer en plus une feuille avec les solutions ou avoir d'autres
opérations que la multiplication. Tout ceci pourrait être invoqué
grâce à une option avec la commande.</p>
<p>Voilà, j'ai terminé la première édition de
TUX&amp;GNU@school et j'espère que la lecture de cette colonne a été
intéressante. Au fait, l'édition courante et les éditions plus
anciennes sont disponibles sous [10]. à bientôt et veuillez m'envoyer beaucoup
de critiques...</p>
<h3>Liens&nbsp;:</h3>
<p>[1] <a href="http://edu.kde.org/ktouch">Page web de
KTouch&nbsp;: http://edu.kde.org/ktouch</a><br />
[2] <a href="http://edu.kde.org">Page web de KDEedu&nbsp;:
http://edu.kde.org</a><br />
[3] <a href="http://www.edux.ch">Page web des ALIS&nbsp;:
http://www.edux.ch</a><br />
[4] <a href="http://www.gnu.org/brave-gnu-world/brave-gnu-world-2002.fr.html">Page web de
Brave-GNU-World&nbsp;: http://www.gnu.org/brave-gnu-world/brave-gnu-world-2002.fr.html</a><br />
[5] <a href="mailto:foxman@lugo.ch">Veuillez envoyer vos critiques, questions,
commentaires et idées à&nbsp;: foxman@lugo.ch</a><br />
[6] <a href="http://www.kde.org/fr">Page web de KDE&nbsp;:
http://www.kde.org/fr</a><br />
[7] <a href="http://www.debian.org">Page web de Debian&nbsp;
http://www.debian.org</a><br />
[8] <a href="http://www.kde.de">Portail allemand de KDE&nbsp;:
http://www.kde.de</a><br />
[9] <a href="http://develop.kde.org">Site pour les développeurs KDE&nbsp;:
http://develop.kde.org</a><br />
[10] <a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tgs.fr.html">Page web
de TUX&amp;GNU@school:
http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tgs.fr.html</a><br />
</p>
<h4>&Agrave; propos de l'auteur&nbsp;:</h4>
<p>Mario Fux a fini en 1999 le PrimarlehrerInnenseminar à
Brig après avoir terminé un diplôme en mathématiques
et sciences naturelles. Il fonda avec deux collègues les <a
href="http://www.edux.ch">"ALIS - Arbeitsgruppe Linux an
Schulen"</a> (groupe de travail suisse pour promouvoir Linux à l'école).
Pendant ce temps, il étudie à <a
href="http://www.ethz.ch">l'institut fédéral suisse de technologie de
Zurich</a> <a href="http://www.ee.ethz.ch">les technologies de l'information et
le génie électrique</a>. Et lorsqu'il ne passe pas son temps devant son PC,
il est assis à regarder la nature dans les <a
href="http://www.randa.ch">montagnes</a>.</p>
<p align="center"><i>Copyright (c) 2002 Mario Fux. Permission
is granted to copy, distribute and/or modify this document
under the terms of the GNU Free Documentation License, Version
1.2 or any later version published by the Free Software
Foundation; with no Invariant Sections, no Front-Cover Texts,
and no Back-Cover Texts.<br />
Une copie de la licence se trouve à <a
href="http://www.gnu.org/licenses/fdl.html">http://www.gnu.org/licenses/fdl.html</a>.</i></p>
</div>
<!-- The footer will be inserted here -->
Dernière mise à jour&nbsp;: <!-- timestamp start -->
$Date$ $Author$
<!-- timestamp end -->
</body>
</html>
<!--
Local Variables: ***
mode: xml ***
End: ***
-->

354
projects/education/tgs/tagatschool2.fr.xhtml

@ -0,0 +1,354 @@
<?xml version="1.0" encoding="iso-8859-1"?>
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Transitional//EN"
"http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-transitional.dtd">
<html lang="fr">
<head>
<title>TUX&amp;GNU@school - 2ème édition</title>
</head>
<body>
<div>
<h1>TUX&amp;GNU@school - 2ème édition</h1>
<p><i>Chaque mois, la colonne TUX&amp;GNU@school vous présente
un logiciel éducatif libre, un site web sur le sujet et une idée facile
à implanter. Ce mois-ci je vous présente <a
href="http://www.ofset.org/gcompris/indexfr.html">GCompris</a>, un
programme éducatif GNU pour les jeunes et les moins jeunes, je vais parler de <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org">PingoS.schulnetz.org</a>,
un site web pour supporter GNU/Linux dans les écoles allemandes et de l'idée
"Text4mator - la modification de textes rendue facile".</i></p>
<p>Bienvenue dans la seconde édition de TUX&amp;GNU@school [18].
Pour commencer, je voudrais remercier toutes les personnes qui m'envoient
des idées de logiciels éducatifs libres dont je peux vous parler. C'est le moment de
vous expliquer le nom de la colonne&nbsp;: TUX est
le nom de la mascotte bien connue de Linux, un gentil petit pingouin.
GNU [2] est un sigle récursif qui signifie "GNU is not UNIX",
et c'est le nom d'un projet qui développe une version libre de UNIX.
Et de plus, c'est aussi le nom de l'animal mascotte de GNU (le gnou). Enfin, le "@school"
signifie "dans ou à l'école". Mais abordons maintenant le premier point.
</p>
<h3>GCompris - logiciel éducatif libre pour les jeunes et les moins jeunes</h3>
<p>GCompris [3] est un programme éducatif libre qui est devenu un
logiciel officiel GNU dans le même temps. En fait, c'est plus
qu'une interface uniforme pour différents tableaux d'apprentissage. J'ai testé la version
1.0.5 sous Debian GNU/Linux 3.0 (test) et KDE
2.2.</p>
<p>Lorsque vous démarrez le programme, la fenêtre
principale montrée sur la capture d'écran
1 apparaît. Cette fenêtre se divise en trois parties
avec le tableau d'apprentissage en haut, une courte description au milieu
et une petite barre de menus dans le bas. Il y a pour l'instant quatre icônes qui
vous guident vers d'autres tableaux, et, sous celles-ci,
au second rang, il y a quatre autres icônes qui vous proposent les activités
suivantes&nbsp;: avec la première, l'enfant
peut apprendre l'heure, la seconde vous envoie vers un outil
simple de dessin vectoriel, la troisième vous permet de placer des écluses
pour que TUX puisse guider son bateau à travers et
enfin l'enfant apprend avec la dernière à situer les différents pays
d'Amérique du Nord et du Sud.
Sur ces icônes dans la partie principale de la fenêtre sont dessinés
différents symboles. La petite flèche jaune vous indique que c'est un lien qui
vous emmène vers d'autres tableaux d'apprentissage
tandis que les petites étoiles indiquent le niveau de l'activité. Pour les tableaux d'apprentissage qui ont
le son intégré, le symbole du haut-parleur vous informe si le son est possible ou non
comme vous pouvez le voir dans la capture d'écran 1. Vous pouvez toujours
lire une courte description et le nom de l'auteur dans la partie principale de la fenêtre
principale. Enfin, en bas, se trouvent quatre symboles et chacun,
en les considérant de gauche à droite, vous donne plus d'information sur
GCompris, ouvre le menu de configuration, affiche
la documentation d'aide et un clic sur la dernière icône quitte
le programme. Le menu de configuration vous permet de fixer des paramètres
comme le choix de la langue ou encore si vous voulez démarrer GCompris dans sa propre
fenêtre ou en mode plein écran. En ce qui concerne le paramètre de la langue,
vous devez fixer la variable d'environnement LANG à votre langue. Si elle n'est pas fixée,
vous pouvez la faire pointer sur fran&ccedil;ais en tapant la commande suivante dans un terminal&nbsp;:
<tt>export LANG=fr_FR</tt>.</p>
<p><img src="./img/gcompris-menu.fr.png"
alt="Capture d'écran 1&nbsp;: GCompris en action" width="808"
height="628" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 1&nbsp;: GCompris en action</h5>
<br />
<br />
<p>Avec l'écran qui apprend l'heure, je voudrais vous montrer comment
les simples sous-programmes sont construits. Comme vous pouvez le voir sur la
capture d'écran 2, il y a aussi un menu dans le bas du tableau qui
contient de petites images. En cliquant sur l'image la plus à droite,
vous retournez à la fenêtre principale. L'image avec le dé
vous indique le niveau actuel et en cliquant dessus vous changez de niveau.
Lorsque vous êtes satisfait d'une réponse, vous cliquez sur l'image avec le pouce en l'air
ou vous pouvez aussi appyer sur la touche RETOUR du clavier et l'ordinateur vérifie si votre
réponse est la bonne. Si la réponse est correcte, vous voyez soit une
figure souriante de clown soit une fleur avec une une bouche qui rit et vous
pouvez l'entendre si vous avez activé le son. Si le résultat est incorrect,
le clown et la fleur sont tristes et vous pouvez recommencer la question.
Le problème que vous devez résoudre dans ce tableau est de fixer l'heure sur la montre
comme le demande le texte sur la gauche. Les aiguilles de la montre peuvent être déplacées
avec la souris. Dans des niveaux plus élevés, l'aiguille des heures
se déplace en fonction de l'aiguille des minutes. Sur la droite, vous pouvez voir
à quel niveau vous êtes par rapport au nombre total de niveaux, indiqués par
des nombres.</p>
<p><img src="./img/gcompris-uhr.en.png"
alt="Capture d'écran 2&nbsp;: Apprendre l'heure avec GCompris"
width="808" height="628" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 2&nbsp;: Apprendre l'heure avec GCompris</h5>
<br />
<br />
<p>Comme nous l'avons déjà dit au début, GCompris est supposé n'être
"seulement" qu'une interface commune pour différents tableaux d'apprentissage.
Le développeur encourage chacun à construire ses propres tableaux comme il
est décrit brièvement dans la documentation. Personnellement, j'aime beaucoup ce
programme car il est intéressant pour plusieurs catégories d'âges grâce à tous les
sous-programmes. Jusqu'à maintenant, GCompris était traduit en allemand, anglais, français
et espagnol et ils travaillent sur une traduction en italien et dans un futur proche
il y aura aussi le hongrois. Ce que je trouve manquant est quelque chose pour
évaluer l'enfant ou un tableau de meilleurs scores mais je pense que nous n'aurons pas
à attendre longtemps pour ces caractéristiques car le développement de
GCompris s'effectue rapidement. Un grand merci à Bruno Coudoin et à tous les autres auteurs de GCompris
et nous vous souhaitons beaucoup de succès dans le futur.</p>
<p><i>Addendum&nbsp;: comme je le vois juste maintenant sur la liste de diffusion du
projet, la version 1.1.0 de GCompris est disponible. C'est la première version qui
permet des fonctions d'édition et qui comprend une traduction hongroise.</i></p>
<p>Mais allons maintenant à la maison des PingoS.</p>
<h3>Pingos.schulnetz.org - un support gratuit pour la liberté dans les écoles</h3>
<p><i>Attention: ce site n'est disponible qu'en allemand
!!!</i></p>
<p>Sous le lien ci-dessus vous trouverez la page principale du
quartier général [4] (voir capture décran 2) des PingoS allemands. C'est
un projet qui veut trouver et coordonner des volontaires en (pour
le moment) Allemagne pour supporter GNU/Linux dans les écoles. Ils
essaient d'atteindre ce but avec l'aide de différents médias en ligne. Des personnes
qui connaissent bien GNU/Linux et qui sont intéressées peuvent signer la forme en ligne
[5] qui demande leur niveau de connaissance et leur lieu de résidence. Toutes
les données autres que le nom, l'adresse électronique et le lieu de résidence ne sont
utilisées que de façon privée tandis que les autres sont disposées sur la carte des
volontaires pour PingoS (voir capture d'écran 4). Les écoles d'Allemagne qui cherchent
de l'aide pour un projet urgent ou qui ont des questions sur un sujet peuvent chercher sur
la carte des volontaires [6] et cliquer sur la ville la plus proche pour trouver la liste
des volontaires dans cet endroit. Si vous avez juste quelques questions, il n'est sûrement
pas une mauvaise idée de souscrire à la liste de diffusion [7] du projet.
Il y a toujours une réponse rapide et correcte sur la liste principale [8].
Si vous avez un grand projet ou des questions longues, cela sera attribué
à l'une des autres listes de diffusion. Le travail est principalement documenté avec une
courte description sur le site web du projet [9]. Dans le futur, un regroupement avec des projets
d'Autriche ou avec les "ALIS - Arbeitsgruppe Linux an Schulen" [10] (groupe de travail suisse
pour Linux dans les écoles) en Suisse serait intéressant. En particulier,
vous pouvez entendre une requête similaire en Grande-Bretagne où ils
voudraient construire quelque chose de semblable.</p>
<p><img src="./img/pingos.fr.png"
alt="Capture d'écran 3&nbsp;: page principale du site web Pingos"
width="800" height="600" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 3&nbsp;: page principale du site web Pingos</h5>
<br />
<br />
<p>Mais ce projet de support n'est pas le seul qui est hébergé sur le site web
des PingoS. N'oublions pas la section sur les logiciels en développement
[11] des PingoS, par exemple des logiciels éducatifs ou d'administration.
L'un des projets les plus connus est le "Tipptrainer" [12], un autre programme
pour apprendre la frappe au clavier, mais vous en saurez plus une prochaine fois.
De plus, vous pouvez trouver ici beaucoup de petits scripts [13],
Perl ou Bash, qui nous facilitent la vie quotidienne. La dernière section du site
web dont je veux vous parler est la partie avec la documentation et les
guides pour les écoles [14]. Vous pouvez presque tout trouver ici,
de l'introduction à Python aux gros cours sur GNU/Linux.</p>
<p><img src="./img/pingos-karte.jpg"
alt="Capture d'écran 4&nbsp;: la carte des volontaires PingoS" width="492"
height="647" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 4&nbsp;: la carte des volontaires PingoS</h5>
<br />
<br />
<p>Pour finir, je vais vous exposer un projet des PingoS très
intéressant&nbsp;: SelfLinux [15]. Avec SelfLinux, les PingoS veulent créer
une référence complète sur GNU/Linux pour les débutants. Pour cela, ils rassemblent
des descriptions écrites et des articles sur les tâches et les problèmes
relatifs aux systèmes d'exploitation libres ainsi que des logiciels et ils les
regroupent par sujets. Jusqu'à maintenant, il y a déjà beaucoup de matériel et de textes
mais ils cherchent encore des auteurs pour écrire plus de textes. Dans [16]
vous pouvez explorer le travail effectué jusqu'à présent. Je vous envoie tous mes voeux de croissance
rapide et j'espère que vous recevez un "merci" de temps en temps.
</p>
<p>C'est tout sur les PingoS, continuons avec une nouvelle idée d'un programme facile à
réaliser.</p>
<h3>Text4mator - la modification de textes rendue facile</h3>
<p>Avant de vous exposer l'idée de ce mois, je voudrais
parler un peu de l'idée de l'édition précédente et ce qu'il en est
résulté. Dans les trois ou quatre mois après la publication
de la première édition, il semblait que personne n'avait eu le temps
de réaliser l'idée proposée. Du coup, comme je devais apprendre à programmer
dans le cadre de mes études, j'ai essayé moi-même. J'ai écrit un
programme en C++, non totalement parfait, qui génère des nombres
aléatoires à travers un script bash que le programme écrit dans un fichier avec un
formatage LaTeX. Les deux commandes <tt>latex</tt> et
<tt>dvips</tt> transforment ce fichier en un fichier Postscript qui est
ensuite imprimé grâce à <tt>lpr</tt>. Je vais publier le programme ainsi
qu'une courte description dans quelques jours dans [10] sous les termes de
la GNU GPL. Je veux remercier Diego Kuonen pour son aide avec la syntaxe LaTeX.
Ensuite, après environ un mois et demi, j'ai reçu un mél de Franziska Meyer
disant qu'elle avait aussi programmé l'idée. Mais elle la rendit bien plus
intéressante. Comme elle connaissait bien PHP, elle eut l'idée de l'implanter comme
service web (je veux moi aussi utiliser ce nouveau vocabulaire au moins
une fois ;-). Aussitôt dit, aussitôt fait et il est possible maintenant d'aller à son
site web [17] pour générer la feuille de travail qui est téléchargeable en fichier pdf
dans le quart d'heure qui suit. Je pense que c'est une idée ingénieuse car ainsi vous
n'avez même pas besoin d'installer un programme. Lorsque je lui ai demandé de publier le
code source pour l'installer peut-être sur un Intranet, elle a dit&nbsp;:
"Ok, ich überleg's mir mal - und schaue den Code
durch, ob ich den wirklich freigeben kann ;-)" (Ok, je vais y
réfléchir - et je vais passer le code au peigne fin pour voir s'il est digne d'être publié
;-)). Un grand merci à ZIS pour son travail.</p>
<p>Mais maintenant, voici l'idée que je veux vous présenter cette fois.
Si vous faites apprendre les verbes à vos élèves, vous le faites souvent avec des feuilles
où le texte est en majuscule. Vous utilisez aussi,
pour faire apprendre les signes de ponctuation, des textes sans points, virgules,
points d'interrogation, etc.
Les enseignants font tout cela à la main. D'un autre côté, il serait facile pour
quelqu'un qui sait bien écrire des scripts et pour des programmeurs de développer une solution.
Il y a différentes possibilités et variations, comme par exemple d'écrire tous les mots en minuscules
ou en majuscules, d'écrire uniquement la première lettre en minuscule ou en majuscule, etc.
De plus, vous devez faire attention à laisser le même espace entre deux mots.
J'espère que quelqu'un aura le désir de faire quelque chose à partir de cette idée
pour que je puisse en parler la fois prochaine.</p>
<p>Voilà, c'est fini pour cette fois. Je voudrais vous dire
que mes idées (spontanées) de conceptions pour des
petits truc faciles à réaliser deviennent rares. J'espère
que vous pourrez m'aider pour cela et que vous m'enverrez quelques
idées [1] dont je pourrais parler. La prochaine fois est déjà dans deux semaines
parce que cette édition est arrivée un peu tardivement et que je ne veux pas prendre de retard
dès le début. Au revoir jusqu'à la prochaine fois ...</p>
<h3>Liens&nbsp;:</h3>
<p>[1] <a href="mailto:foxman@lugo.ch">Critiques, questions,
commentaires, idées et plus, s'il vous plait à&nbsp;: foxman@lugo.ch</a><br />
[2] <a href="http://www.gnu.org/home.fr.html">Site web du projet GNU&nbsp;: www.gnu.org/home.fr.html</a><br />
[3] <a href="http://www.ofset.org/gcompris/indexfr.html">Site web de
GCompris&nbsp;: www.ofset.org/gcompris/indexfr.html</a><br />
[4] <a href="http://www.pingos.schulnetz.org">Site web des
PingoS&nbsp;: www.pingos.schulnetz.org</a><br />
[5] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/anmeldung.php">Enregistrement
avec les PingoS&nbsp;:
www.pingos.schulnetz.org/anmeldung.php</a><br />
[6] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/support/map.php">Cartes des volontaires
pour les PingoS&nbsp;:
www.pingos.schulnetz.org/support/map.php</a><br />
[7] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/support/mailinglist/index.php">
Listes de diffusion des PingoS&nbsp;:
www.pingos.schulnetz.org/support/mailinglist/index.php</a><br />
[8] <a
href="http://www.hh.schule.de/mailman/listinfo/all-linux">Liste de diffusion
principale des PingoS&nbsp;:
www.hh.schule.de/mailman/listinfo/all-linux</a><br />
[9] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/support/projektliste.php">
Projets déjà finis des PingoS&nbsp;:
www.pingos.schulnetz.org/support/projektliste.php</a><br />
[10] <a href="http://www.edux.ch">Site web des "ALIS -
Arbeitsgruppe Linux an Schulen" (groupe de travail suisse pour linux
à l'école)&nbsp;: www.edux.ch</a><br />
[11] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/project/software/index.php">
Logiciels des PingoS&nbsp;:
www.pingos.schulnetz.org/project/software/index.php</a><br />
[12] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/tipptrainer">Site web de
Tipptrainer&nbsp;:
www.pingos.schulnetz.org/tipptrainer</a><br />
[13] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/project/scripts/index.php">
Collection de scripts des PingoS&nbsp;:
www.pingos.schulnetz.org/project/scripts/index.php</a><br />
[14] <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org/project/schulung/index.php">
Documentation et brochures pour les écoles par les PingoS&nbsp;:
www.pingos.schulnetz.org/project/schulung/index.php</a><br />
[15] <a
href="http://selflinux.sourceforge.net">Site web Sourceforge.net
de SelfLinux&nbsp;: selflinux.sourceforge.net</a><br />
[16] <a href="http://www.selflinux.de">Site web de
SelfLinux&nbsp;: www.selflinux.de</a><br />
[17] <a href="http://www.atreju.ch/1mal1.phtml">Génération en-ligne de feuilles 1x1
de travail à télécharger&nbsp;:
www.atreju.ch/1mal1.phtml</a><br />
[18] <a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tgs.fr.html">Site web de
TUX&amp;GNU@school&nbsp;:
www.fsfeurope.org/education/tgs/tgs.fr.html</a><br />
</p>
<h4>&Agrave; propos de l'auteur&nbsp;:</h4>
<p>Mario Fux a fini en 1999 le PrimarlehrerInnenseminar à
Brig après avoir terminé un diplôme en mathématiques
et en sciences naturelles. Il fonda avec deux collègues les <a
href="http://www.edux.ch">"ALIS - Arbeitsgruppe Linux an
Schulen"</a> (groupe de travail suisse pour promouvoir Linux à l'école).
Pendant ce temps, il étudie à <a
href="http://www.ethz.ch">l'institut fédéral suisse de technologie de
Zurich</a> <a
href="http://www.ee.ethz.ch">les technologies de l'information et le
génie électrique</a>. Et lorsqu'il ne passe pas son temps devant
son PC, il est assis à regarder la nature dans les <a
href="http://www.randa.ch">montagnes</a>.</p>
<p align="center"><i>Copyright (c) 2002 Mario Fux. Permission
is granted to copy, distribute and/or modify this document
under the terms of the GNU Free Documentation License, Version
1.2 or any later version published by the Free Software
Foundation; with no Invariant Sections, no Front-Cover Texts,
and no Back-Cover Texts.<br />
Une copie de la licence se trouve à <a
href="http://www.gnu.org/licenses/fdl.html">http://www.gnu.org/licenses/fdl.html</a>.
</i>
</p>
</div>
<!-- The footer will be inserted here -->
Dernière mise à jour&nbsp;: <!-- timestamp start -->
$Date$ $Author$
<!-- timestamp end -->
</body>
</html>
<!--
Local Variables: ***
mode: xml ***
End: ***
-->

357
projects/education/tgs/tagatschool3.fr.xhtml

@ -0,0 +1,357 @@
<?xml version="1.0" encoding="iso-8859-1"?>
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Transitional//EN"
"http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-transitional.dtd">
<html lang="fr">
<head>
<title>TUX&amp;GNU@school - 3ème édition</title>
</head>
<body>
<div>
<h1>TUX&amp;GNU@school - 3ème édition</h1>
<p><i>Tous les mois, la colonne <a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tgs.fr.html">TUX&amp;GNU@school
[2]</a> vous présente un logiciel éducatif libre, un site web sur le même sujet
et une idée facile à réaliser. Ce mois-ci, je vais parler de
<a href="http://edu.kde.org/kgeo">KGeo</a>, un logiciel libre de géométrie pour
KDE, de <a
href="http://www.edux.ch">edux.ch</a>, le portail d'information pour
les écoles suisses et GNU/Linux et vous soumettre l'idée "Textfilter -
des filtres une fois pour toutes".</i></p>
<p>Bienvenue dans la troisième et dernière édition de
TUX&amp;GNU@school, la "dernière" seulement dans le sens où la série des trois
premières s'achève avec cette édition. Maintenant, c'est définitif&nbsp;: je
vais continuer à publier cette colonne tous les mois. Dans la prochaine édition,
le mois prochain, vous en saurez plus.
Mais passons maintenant au premier sujet.</p>
<h3>KGeo - La géométrie avec la souris</h3>
<p>KGeo <a href="http://edu.kde.org/kgeo">[3]</a> <a
href="http://kgeo.sourceforge.net">[4]</a> est un programme éducatif libre de
géométrie qui est venu récemment s'ajouter au <a
href="http://edu.kde.org">projet KDE-&Eacute;ducation [5]</a>.
Il est développé par Marc Bratsch et est disponible en allemand et en
anglais pour l'instant. J'ai testé la version 1.0.2 sous
Debian GNU/Linux 3.0 et KDE 2.2.2.</p>
<p>Après le premier lancement, vous avez immédiatement une vue de la fenêtre
principale de KGeo dans laquelle des icônes de fonctions sont disposées sur
les côtés. La fenêtre de construction avec un système de coordonnées sous-jacent
se trouve au milieu. L'interface n'est ainsi pas encombrée par différentes fonctions
et se comprend clairement. En plus du menu, le programme a cinq barres d'outils que l'utilisateur
peut arranger lui-même ou elle-même. Trois de ces barres d'outils ont des icônes de
construction d'objets géométriques, une autre contient les fonctions
pour mesurer et calculer les longueurs, surfaces, etc. et la dernière
présente différentes façons d'effacer ou de déplacer des objets.
</p>
<p>Quand l'utilisateur travaille avec KGeo, il est toujours dans l'un
des trois modes suivants. Ce sont le mode construction, le mode glisser
et le mode de traçage. Il est possible dans le mode de construction de
dessiner des objets géométriques comme des points, des segments ou des triangles.
Si on veut aller plus loin, on a des méthodes pour tracer des vecteurs, des centres, des parallèles
ou encore des angles. En combinant ces objects et ces méthodes, vous
pouvez même construire des réflections, des translations ou des
rotations. Si vous voulez mesurer les figures dessinées, le développeur a conçu
des outils pour mesurer les surfaces des cercles, les distances, les angles,
les pentes ou les périmètres. Tous les boutons de construction ont une info-bulle&nbsp;:
c'est une fenêtre d'information qui apparaît lorsque le pointeur de la souris
se positionne sur le bouton. Ces info-bulles ainsi que la courte phrase dans la barre d'état
expliquent la fonction du bouton de telle façon que vous n'avez pas à faire de longues
recherches et vous pouvez commencer votre travail immédiatement.</p>
<p><img src="./img/kgeo.fr.png"
alt="Capture d'écran 1&nbsp;: KGeo et le théorème de Thalès"
width="800" height="565" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 1&nbsp;: KGeo et le théorème de Thalès</h5>
<br />
<br />
<p>Dans le mode glisser, vous pouvez déplacer des objets uniques dans le système de
coordonnées et les dépendances comme des réflexions ou une rotation
avec un certain angle sont conservées pendant que l'objet est glissé.
En passant au mode traçage, ce qui est possible pour chaque point indépendant,
vous pouvez établir le point ou le mouvement exact que vous désirez. Puis, si vous
êtes satisfait de votre tracé et si vous désirez non seulement le sauvegarder mais aussi
montrer le résultat à votre enseignant le jour suivant, la meilleure chose est de
l'imprimer. Bien sûr, KGeo peut aussi faire cela.
</p>
<p>Pour plus de précisions sur tout cela, il y a un manuel en allemand
et en anglais pour les futurs génies en géométrie. Il est assez court mais facile à
comprendre. Personnellement, j'aime bien le chapitre intitulé "Utilisation de
KGeo" qui présente des constructions pour encourager les écoles à l'utiliser. Il y a
pour l'instant "seulement" le théorème du cercle de Thalès. Mais je suis certain que les lecteurs de
TUX&amp;GNU@school pourraient changer cela. Puisque nous parlons de l'utilisation de KGeo
dans les écoles, il faut souligner la possibilité de mettre KGeo en mode plein écran.
Dans ce mode, le système de coordonnées avec le dessin s'affiche sur tout l'écran
mais vous ne pouvez plus rien changer. Arrivant à la fin de mon rapport, je dois vous
donner des mauvaises nouvelles. Il semble que KGeo n'est plus développé à l'heure
actuelle. Néanmoins, un grand "merci" à Marc
pour ce programme, je l'aime bien et je ne suis sûrement pas le seul.</p>
<p>Mais poursuivons maintenant avec le site web des "ALIS - Arbeitsgruppe
Linux an Schulen" (groupe de travail suisse pour Linux dans les écoles).</p>
<h3>edux.ch - le portail d'information pour les écoles suisses et GNU/Linux</h3>
<p>Voici au moins un <a href="http://www.edux.ch">projet [6]</a>
dans lequel je travaille activement et, de plus, c'est le projet
duquel TUX&amp;GNU@school tire son origine. Ce sont les
"ALIS - Arbeitsgruppe Linux an Schulen" (groupe de travail suisse pour
Linux à l'école), le groupe derrière edux.ch, qui a son fondement dans
les <a href="http://www.lugs.ch">LUGS - Groupes d'utilisateurs de Linux en
Suisse [7]</a> en novembre 2001. Les trois personnes suivantes&nbsp;:
Christoph Kuhn, Daniel Dahinden et Mario Fux, formèrent le groupe de base
dans le but de réunir toutes les personnes qui utilisent déjà des logiciels libres et
GNU/Linux dans les écoles. Nous voulons créer une plate-forme
d'information pour toutes les écoles suisses (et les autres) qui sont intéressées
par ce sujet.</p>
<p>Quand vous accédez à l'URL <a
href="http://www.edux.ch">http://www.edux.ch</a> dans votre navigateur favori,
vous voyez d'abord une page de bienvenue. Si vous suivez le lien
affiché, vous arriverez à la page principale du portail d'information suisse.
Cette page est divisée en trois colonnes, comme vous pouvez le voir sur
la capture d'écran 2. Le plus à gauche se trouve une barre de navigation
qui se retrouve sur toutes les pages, avec en-dessous une ligne d'entrée pour
le nom d'utilisateur et le mot de passe où les personnes déjà enregistrées peuvent
se connecter. Du côté droit se trouvent des liens vers des groupes partageant les
mêmes buts et vers des projets déjà connus comme les <a
href="http://www.pingos.schulnetz.org">PingoS [8]</a> ou <a
href="http://www.wilhelmtux.ch">WilhelmTUX [9]</a>. Comme vous pouvez le voir dans
la barre de navigation, le site web est divisé en sept sections
pour l'instant. La première est la page principale elle-même
mais toutes les autres ont leur propre section sauf <a
href="http://www.edux.ch/nav.php?site=26">"Kontakt" (contact)
[10]</a>.</p>
<p><img src="./img/edux.fr.png"
alt="Capture d'écran 2&nbsp;: Page principale de edux.ch" width="800"
height="600" border="0" /><br />
Capture d'écran 2&nbsp;: Page principale de edux.ch</p>
<p>Dans la seconde section <a
href="http://www.edux.ch/nav.php?site=29">"Alles über ALIS"
(tout savoir sur les ALIS) [11]</a> le lecteur intéressé
peut mieux connaître le groupe de base et savoir de qui il
est composé et comment il est né. Le troisième <a
href="http://www.edux.ch/nav.php?site=81">lien [12]</a>
devrait vous montrer quelque chose que vous connaissez bien
grâce à l'édition courante et celles passées de
TUX&amp;GNU@school. Dans un futur probablement proche,
vous trouverez plus de détails sur les "idées faciles à réaliser"
principalement sur celles déjà implantées. Dans la section <a
href="http://www.edux.ch/nav.php?site=47">"Logiciels
éducatifs" [13]</a> vous trouverez des informations sur <a
href="http://www.lernnetz-sh.de/kmlinux">kmLinux [14]</a> et
comment le commander en Suisse. Vous en saurez peut-être plus sur kmLinux dans
l'une des éditions prochaines. Ici vous pouvez trouver <a
href="http://www.edux.ch/nav.php?site=68">"Linksammlung"
(une collection de liens) [15]</a> sur les logiciels éducatifs libres et
les sites web.</p>
<p>Le cinquième lien de la barre de navigation vous guide vers un élément central de
edux.ch, le <a
href="http://www.edux.ch/forum/index.php?f=0">forum [16]</a>.
Jusqu'à présent, il y a trois forums actifs plus un forum de test. Vous
pouvez discuter et donner vos opinions sur tout thème dans le contexte des
logiciels libres dans les écoles dans les forums "Linux im Bildungsbereich"
(Linux à l'école), "Fragen zu Linux-Software" (questions
sur les logiciels linux) et "Anregungen und Kritik an ALIS"
(suggestions et critiques sur les ALIS). Vous pouvez aussi en option souscrire aux
deux premiers forums comme listes de diffusion.</p>
<p>Vous trouverez des <a
href="http://www.edux.ch/nav.php?site=64">guides [17]</a>
dans l'avant dernière section. Il y en aura plus dans le futur mais pour
l'instant vous trouverez un guide linux intitulé "SuSE Linux
verwenden - Ein Leitfaden für Windows- und
Macintosh-BenutzerInnen" (Utiliser SuSE Linux - un guide pour les
utilisateurs de Windows et MacOS), une sélection de cours en allemand
sur OpenOffice.org et StarOffice à télécharger en format pdf
ou en fichiers textes et une documentation en allemand et en français
sur le logiciel libre 2D-CAD <a href="http://www.qcad.org">QCad
[18]</a>. Comment et où nous joindre est écrit sur la dernière page
sous <a href="http://www.edux.ch/nav.php?site=26">"Kontakt" (contact)
[10]</a>.</p>
<p>Ce qui nous manque encore est plus de main d'oeuvre (hommes ou femmes). Nous
avons beaucoup d'idées et beaucoup à faire et nous aurions besoin de personnes
pour nous aider. Si quelqu'un est intéressé, il ou elle peut nous envoyer un mél à
<a href="mailto:alis@lugs.ch">[19]</a>. Pour vous stimuler un peu, je vais
mentionner deux projets sur lesquels nous travaillons&nbsp;: l'un est
le sondage par mél sur les éditeurs de logiciels éducatifs concernant les
logiciels éducatifs pour GNU/Linux et dans l'autre nous testons des logiciels
éducatifs libres pour Windows et Macintosh sous <a href="http://www.winehq.com">
WINE [20]</a> et <a href="http://www.transgaming.com">WineX [21]</a> et
ensuite nous écrivons des petits HOWTOs.</p>
<p>Oh, et avant que j'oublie. Pour toute personne qui ne le saurait pas,
la Suisse a quatre langues nationales et nous devrions toujours nous adresser
aux personnes de ces quatre groupes. C'est ce que nous voulons faire et dans un
premier temps, nous allons publier le site web entier en français en plus de
l'allemand. Les traducteurs qui seraient intéressés pour l'italien et le
Rätoromanic sont supposés envoyer un mél à <a
href="mailto:alis@lugs.ch">[19]</a>.</p>
<h3>"Textfilter - des filtres une fois pour toutes"</h3>
<p>Avant d'aborder l'idée de ce mois, je vais d'abord parler de l'implantation
de celle du mois dernier. Un petit rappel&nbsp;: l'idée du mois dernier était
de mettre un texte à un certain format, d'utiliser des petites lettres ou des
grosses et de supprimer les marques de ponctuation. Une semaine seulement après la
publication de <a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tagatschool2.fr.html">TUX&amp;GNU@school
2 [22]</a> Roland Spielhofer m'a dit qu'il avait développé l'idée en
PHP et qu'elle est maintenant disponible à <a
href="http://zbp.boku.ac.at/schule/">[23]</a>. Après lui avoir posé des
questions sur le code source, il m'a dit que la conversion lui a prit seulement
une demie heure. C'est un bon exemple de ce que je désire accomplir dans cette
partie. Un problème qui demande beaucoup de temps à un enseignant ou un élève
peut être implanté par un programmeur talentueux en seulement quelques minutes
et ainsi faire gagner du temps à beaucoup de personnes. Malgré tout et de façon
juste, le travail d'un programmeur devrait être apprécié.
Aussi un "merci" à Roland à Vienne, en Autriche pour le temps passé.
</p>
<p><img src="./img/text4mator.fr.png"
alt="Capture d'écran 3&nbsp;: Text4mator depuis Vienne" width="800"
height="600" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 3&nbsp;: Text4mator depuis Vienne</h5>
<br />
<br />
<p>Passons maintenant à l'idée de ce mois. Qui ne connaît pas
les exercices de séparation de mots que nous avons tous faits à l'école. Déjà
beaucoup de feuilles de travail ont été faites sur ce thème et seront
encore faites. Donc ce qu'il reste à faire pour l'enseignant sera toujours
de faire des listes de mots qui satisfassent le critère. Pour le
programmeur qui habite la porte à côté, il serait facile d'écrire un programme
script qui extrait des mots d'un texte, soit un texte donné soit trouvé sur
l'internet et les met dans une liste. Et peut-être même
en faire une feuille de travail&nbsp;?!? Je concède que l'idee de ce mois n'est pas
très approfondie. Mais je vous laisse faire travailler vos neurones
et surprendre les lecteurs de la prochaine édition avec vos résultats et aussi peut-être
des idées folles.</p>
<p>Pour terminer, je voudrais vous demander de participer à un nouveau sujet
dans cette colonne. La prochaine fois, ou celle après la prochaine, je voudrais
débuter un nouveau chapitre en plus des trois déjà existants sur des projets
déjà réalisés dans les écoles et la migration vers des logiciels libres et/ou
vers GNU/Linux. Si vous ne voulez pas écrire votre propre rapport, vous pouvez répondre
aux questions qui figurent à <a
href="http://www.edux.ch/nav.php?site=81">[12]</a> (en allemand) et envoyez
<a href="mailto:foxman@lugo.ch">moi</a> le texte.</p>
<p>C'est tout pour ce mois. &Agrave; la prochaine fois, il y aura beaucoup de nouvelles
;-).</p>
<h3>Liens&nbsp;:</h3>
<p>[1] <a href="mailto:foxman@lugo.ch">Veuillez envoyer vos critiques, questions,
commentaires, idées et plus à&nbsp;: foxman@lugo.ch</a><br />
[2] <a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tgs.fr.html">Site web de
TUX&amp;GNU@school&nbsp;:
www.fsfeurope.org/education/tgs/tgs.fr.html</a><br />
[3] <a href="http://edu.kde.org/kgeo">Page web de KGeo dans
KDE-&Eacute;ducation&nbsp;: edu.kde.org/kgeo</a><br />
[4] <a href="http://kgeo.sourceforge.net">Page web de KGeo à Sourceforge.net&nbsp;:
kgeo.sourceforge.net</a><br />
[5] <a href="http://edu.kde.org">Site web du projet KDE-&Eacute;ducation&nbsp;:
edu.kde.org</a><br />
[6] <a href="http://www.edux.ch">Site web des "ALIS -
Arbeitsgruppe Linux an Schulen" (groupe de travail suisse pour linux
à l'école)&nbsp;: www.edux.ch</a><br />
[7] <a href="http://www.lugs.ch">Site web des LUGS -
Groupes d'Utilisateurs de Linux en Suisse&nbsp;: www.lugs.ch</a><br />
[8] <a href="http://www.pingos.schulnetz.org">Site web des
PingoS&nbsp;: pingos.schulnetz.org</a><br />
[9] <a href="http://www.wilhelmtux.ch">Site web des
WilhelmTUX&nbsp;: www.wilhelmtux.ch</a><br />
[10] <a href="http://www.edux.ch/nav.php?site=26">EDUX.ch
-&gt; "Kontakt" (contact)</a><br />
[11] <a href="http://www.edux.ch/nav.php?site=29">EDUX.ch
-&gt; "Alles über ALIS" (tout sur les ALIS)</a><br />
[12] <a href="http://www.edux.ch/nav.php?site=81">EDUX.ch
-&gt; TUX&amp;GNU@school</a><br />
[13] <a href="http://www.edux.ch/nav.php?site=47">EDUX.ch
-&gt; Logiciels éducatifs</a><br />
[14] <a href="http://www.lernnetz-sh.de/kmlinux">Site web de
kmLinux&nbsp;: www.lernnetz-sh.de/kmlinux/</a><br />
[15] <a href="http://www.edux.ch/nav.php?site=68">EDUX.ch
-&gt; "Linkssammlung" (collection de liens)</a><br />
[16] <a
href="http://www.edux.ch/forum/index.php?f=0">EDUX.ch -&gt;
"Diskussions-Forum" (forum de discussion)</a><br />
[17] <a href="http://www.edux.ch/nav.php?site=64">EDUX.ch
-&gt; "Unterlagen" (brochures)</a><br />
[18] <a href="http://www.qcad.org">Site web de QCad&nbsp;:
www.qcad.org</a><br />
[19] <a href="mailto:alis@lugs.ch">Questions, critiques et plus pour les
ALIS et à propos de edux.ch à&nbsp;:
alis@lugs.ch</a><br />
[20] <a href="http://www.winehq.com">Site web de WINE - Wine
Is Not an Emulator c'est à dire pas un WINdows Emulator&nbsp;:
www.winehq.com</a><br />
[21] <a href="http://www.transgaming.com">Site web de
TransGaming et WineX&nbsp;: www.transgaming.com</a><br />
[22] <a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tagatschool2.fr.html">TUX&amp;GNU@school
- 2ème édition&nbsp;:
www.fsfeurope.org/education/tgs/tagatschool2.fr.html</a><br />
[23] <a href="http://zbp.boku.ac.at/schule/">Text4mator de
Roland Spielhofer de Vienne&nbsp;:
zbp.boku.ac.at/schule</a><br />
</p>
<h4>&Agrave; propos de l'auteur&nbsp;:</h4>
<p>Mario Fux a fini en 1999 le PrimarlehrerInnenseminar à
Brig après avoir terminé un diplôme en mathématiques
et sciences naturelles. Il fonda avec deux collègues les <a
href="http://www.edux.ch">"ALIS - Arbeitsgruppe Linux an
Schulen"</a> (groupe de travail suisse pour promouvoir Linux à l'école).
Pendant ce temps, il étudie à <a
href="http://www.ethz.ch">l'institut fédéral suisse de technologie de
Zurich</a> <a href="http://www.ee.ethz.ch">les technologies de l'information et
le génie électrique</a>. Et lorsqu'il ne passe pas son temps devant son PC,
il est assis à regarder la nature dans les <a
href="http://www.randa.ch">montagnes</a>.</p>
<p align="center"><i>Copyright (c) 2002 Mario Fux. Permission
is granted to copy, distribute and/or modify this document
under the terms of the GNU Free Documentation License, Version
1.2 or any later version published by the Free Software
Foundation; with no Invariant Sections, no Front-Cover Texts,
and no Back-Cover Texts.<br />
Une copie de la licence se trouve à <a
href="http://www.gnu.org/licenses/fdl.html">http://www.gnu.org/licenses/fdl.html</a>.
</i></p>
<p align="center"><i>Merci à Christian Selig et Kristian
Rink pour leur aide avec la traduction !</i></p>
</div>
<!-- The footer will be inserted here -->
Dernière mise à jour&nbsp;: <!-- timestamp start -->
$Date$ $Author$
<!-- timestamp end -->
</body>
</html>
<!--
Local Variables: ***
mode: xml ***
End: ***
-->

458
projects/education/tgs/tagatschool4.fr.xhtml

@ -0,0 +1,458 @@
<?xml version="1.0" encoding="iso-8859-1"?>
<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Transitional//EN"
"http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-transitional.dtd">
<html lang="fr">
<head>
<title>TUX&amp;GNU@school - 4ème édition</title>
</head>
<body>
<div>
<h1>TUX&amp;GNU@school - 4ème édition</h1>
<p><i>Tous les mois, la colonne <a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tgs.fr.html">TUX&amp;GNU@school
[2]</a> vous présente des logiciels éducatifs libres, un site web sur le même sujet
et une idée facile à réaliser. Ce mois-ci, je vais vous parler de <a
href="http://bioinformatics.org/ghemical/">Ghemical [3]</a>,
un logiciel pour créer et faire des calculs sur des molécules, de <a
href="http://www.seul.org/edu">seul.org/edu [4]</a>, le portail
éducatif de SEUL - Simple End-User Linux (SimplE Utilisateur de Linux) et de
l'idée de "jeux de lettres générés rapidement".</i></p>
<p>Bienvenue dans cette 4ème édition. Comme je l'ai promis la dernière fois, voici
quelques nouvelles. Ceci est la première édition disponible sous le parrainage de
la <a href="http://www.fsfeurope.org/index.fr.html">Free
Software Foundation Europe [5]</a> (Fondation Européenne pour le Logiciel Libre) et de <a
href="http://www.gnu.org/home.fr.html">GNU [6]</a>. Dans ce contexte,
TUX&amp;GNU@school sera disponible en différentes langues dans le futur
et dès maintenant en allemand et en anglais. Je veux en profiter pour remercier
Christian Selig et Kristian Rink pour leur aide dans l'écriture et la traduction.
Malheureusement, il n'y a pas de compte-rendu sur une école utilisant GNU/Linux et/ou des
logiciels libres dans cette édition. J'espère que la prochaine fois je trouverai quelqu'un
et j'aimerai aussi mettre à jour la <a
href="http://www.edux.ch/nav.php?site=99">page des questions
[7]</a> et la traduire bien sûr. Encore une fois, j'en suis désolé.
La raison en est simple&nbsp;: cela demande beaucoup de travail (trop pour un
passe-temps) de promouvoir et d'installer (!) GNU/Linux dans les écoles suisses.
Mais maintenant, abordons un sujet que tout le monde aime&nbsp;:
la chimie.</p>
<h3>Ghemical - Créer et faire des calculs sur des molécules</h3>
<p><a href="http://bioinformatics.org/ghemical/">Ghemical
[3]</a> est un logiciel libre pour la chimie qui est relativement facile d'accès et qui permet
de créer et de faire des calculs sur des molécules. J'ai testé
la version 0.82 sous <a href="http://www.debian.org">Debian
GNU/Linux 3.0 [8]</a> et <a href="http://www.kde.org/fr">KDE
2.2.2 [9]</a>. Vous pouvez installer le programme facilement sous Debian
avec la commande <tt>apt-get install ghemical</tt>. La version
0.90 est la dernière en date et si vous en croyez le site web, ils
veulent sortir la version 1.0 cet été (ce qui est très
proche maintenant) ou cet automne. Le programme est (et était)
développé par plusieurs personnes, toutes nommées par ordre alphabétique sur le
site web.</p>
<p>Mais avant de commencer la présentation de Ghemical, je voudrais vous
mentionner que malheureusement mon dernier professeur de chimie ne m'a pas intéressé
dans cette matière aussi je ne suis pas en mesure d'interpréter tous les termes correctement.
Mais quelqu'un qui a une connaissance un peu plus complète de ce sujet comprendra bien mieux le
programme. C'est pourquoi je ne vais pas expliquer certaines choses en détail.</p>
<p>Lorsque vous démarrez le programme, une fenêtre similaire à celle de la première capture
d'écran va apparaître. C'est la fenêtre principale depuis laquelle vous allez paramétrer
le projet sur lequel vous allez travailler. Jusqu'à maintenant,
les modèles de mécaniques quantique et moléculaire et de protéines réduites
sont disponibles bien que le dernier ne soit pas encore complètement implanté.
Quand vous démarrez Ghemical, il est très utile de le faire
depuis un terminal car il est encore nécessaire de taper quelques entrées et sorties
dans le terminal. Mais cette caractéristique devrait disparaître
avec la version 1.0. Pour travailler avec ce programme, la barre de menus et les menus contextuels
sont les plus utiles. La barre de menus comprend trois éléments&nbsp;: <i>Fichier</i>,
<i>Fenêtres</i> et <i>Aide</i>. Il est important de mentionner maintenant
que le programme n'est pas vraiment traduit en allemand. Seuls quelques expressions, mots ou
descriptions isolées sont en allemand. Dans l'élément de menu
<i>Fichier</i>, vous pouvez ouvrir des projets, charger des projets existants
et quitter le programme. Dans <i>Fenêtres</i>, il est possible
de choisir entre les trois modes MDI suivant&nbsp;:
<i>Notebook</i>, <i>Toplevel</i> et <i>Modal</i>. Et
enfin, dans le dernier élément, <i>Aide</i>, vous trouverez de l'information générale
sur Ghemical et un lien vers la
documentation.</p>
<p><img src="./img/ghemical.en.png"
alt="Capture d'écran 1&nbsp;: Ghemical avec de l'aspirine" width="800"
height="600" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 1&nbsp;: Ghemical avec de l'aspirine</h5>
<br />
<br />
<p>Lorsque vous avez débuté votre projet, sur la gauche se trouvent
beaucoup de possibilités de modifications. Celles-ci incluent
différentes directions de rotation et de translation, une fonction de
zoom sans oublier bien sûr la possibilité de supprimer ou d'ajouter des atomes et des liens.
En cliquant sur la fenêtre de prompt des molécules avec
le bouton droit de la souris, un menu contextuel apparaît contenant les différents
paramètres du projet. Pour en citer un, ce sont, par exemple,
les différentes possibilités de présentation.
Ou bien les atomes simples peuvent être indexés différemment.
Et il est sûrement intéressant de savoir que vous pouver dessiner les molécules
de différentes façons parmi lesquelles un mode intégré en 3D.
Ce menu contextuel contient aussi les fonctions de base pour sauvegarder et
fermer les projets. Le choix entre différents éléments et liens est aussi
possible. En plus de ces fonctions simples, il en existe aussi de plus
complexes. <b>Malheureusement, l'auteur ne comprend pas ce que signifie
"une surface vdW colorée ESP".</b> Je suppose que seuls les lecteurs
avancés en chimie pourront utiliser toutes ces fonctionalités.
Vous retiendrez qu'il y a beaucoup de choix et
d'algorithmes pour étudier et transformer les molécules.
Cela semble très professionnel pour moi qui n'y connaît rien. La
possibilité de générer des molécules d'ADN à partir
d'un tout simple "code ACGT" est absolument digne d'attention
selon moi.</p>
<p><img src="./img/ghemical2.en.png"
alt="Capture d'écran 2&nbsp;: l'image de Van der Waals de l'acide acétylsalisylique"
width="800" height="600" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 2&nbsp;: l'image de Van der Waals de l'acide acétylsalisylique</h5>
<br />
<br />
<p>Pour finir, quelques trucs (principalement tirés de la <a
href="http://bioinformatics.org/ghemical/">page principale du site [3]</a>)
pour vous aider dans votre usage quotidien.</p>
<ol>
<li>Pour générer un modèle de mécanique quantique, il est généralement
plus judicieux de générer d'abord un modèle de mécanique moléculaire que
vous pouvez ensuite transformer en un modèle de mécanique
quantique.</li>
<li>Toutes les barres de menus peuvent se repositionner à volonté et peuvent être placées
également hors de la fenêtre.</li>
<li>Il existe beaucoup de formats d'import et d'export disponibles
pour les modèles mécaniques de molécules.</li>
<li>Si vous êtes obligés d'utiliser Windows pour travailler, vous
trouverez une <a
href="http://bioinformatics.org/ghemical/cygwin.html">description
détaillée [10]</a> sur la façon d'utiliser Ghemical sous
Windows.</li>
</ol>
Et tous ceux qui se demandent encore à la fin de cette courte
description comment prononcer "Ghemical" peuvent trouver une réponse
dans un communiqué d'un développeur qui dit que généralement
chacun peut le prononcer comme il ou elle le veut
mais que le "G" vient de "GNU" et/ou "GNOME". <br />
<br />
<p>Mais continuons maintenant avec le site web de Simple End-User
Linux (SimplE Utilisateur de Linux).</p>
<h3>seul.org/edu, le portail éducatif de SEUL - Simple
End-User Linux</h3>
<p><a href="http://www.seul.org/edu">SEUL/edu [4]</a>,
qui est un sous-projet de <a href="http://www.seul.org">SEUL [11]</a>
veut dire "Simple End-User Linux" soit "SimplE Utilisateur de Linux". Le but de SEUL est
de rendre disponible un système GNU/Linux aussi facile que possible pour
chaque utilisateur. Donc des logiciels de grande qualité vont en découler et
ils sont généralement disponibles sous les termes de la licence <a
href="http://www.gnu.org/copyleft/gpl.html">GNU GPL [12]</a>.
Pour gérer cela et favoriser cet objectif, le site héberge un grand nombre de <a
href="http://www.seul.org/pub/hosting.html">projets [13]</a>
et met à disposition des listes de diffusion pour coordonner ce
travail. La langue principale de ce projet sur le site web est
l'anglais.</p>
Le sous-projet école et éducation fut fondé en 1998. Doug
Loss en est le responsable actuellement et Karl Peña gère
beaucoup de choses sur le <a href="http://www.seul.org/edu">site web
[4]</a>. En plus de ces deux personnes, on trouve aussi beaucoup de participants
occasionnels. En principe, SEUL/edu consiste principalement en une liste de diffusion
dont l'accès est décrit sur la page principale et vous pouvez
aussi y souscrire ici. <br />
<br />
<p><img src="./img/seul-edu.fr.png"
alt="Capture d'écran 3&nbsp;: la page principale de SEUL/edu" width="800"
height="600" border="0" /><br />
</p>
<h5>Capture d'écran 3&nbsp;: la page principale de SEUL/edu</h5>
<br />
<br />
<p>La page principale du projet est divisée en sept sections.
Elles sont&nbsp;: <i>Projets actuels</i>, <i>Logiciels existants</i>,
<i>&Eacute;tudes de cas</i>, <i>Documentation</i>, <i>Rapports
réguliers</i>, <i>Archive de la liste</i> et <i>Liens</i>. Il n'y a pour le moment
qu'un seul <a href="http://seul.org/edu/projects.html">projet
[14]</a> dans la première section dont l'objectif est de produire une image
ISO contenant une sélection variée de logiciels éducatifs. Mais le développement
n'en est qu'au début et nous verrons ce qu'il adviendra de ce projet.
Cependant, la base de données contenant des <a
href="http://richtech.ca/seul/">logiciels existants [15]</a> est
remarquable à tout point de vue et je n'en ai jamais encore vue une aussi
complète sur l'internet. Au moment où j'écris, figurez-vous que la base
de données contient 518 logiciels classés par catégories.
Chaque enregistrement est accompagné d'une courte description. Les informations additionnelles
et optionnelles sont&nbsp;: la version, la date, le nom de l'author, le site web,
un lien de téléchargement et bien sûr le nom de la licence utilisée. En plus, il est
possible de n'afficher que certains critères comme la licence ou
la courte description. Ce qui est important pour l'expansion future est
la façon simple d'ajouter de nouveaux logiciels, ce qui se fait grâce à une
<a href="http://richtech.ca/cgi-bin/seul/seuladd0.pl">forme sur
le site web [16]</a>. Vous pouvez consulter les données soit pour chercher une application
soit grâce à un mot précis. Mais n'oubliez pas qu'il n'y a pas seulement des logiciels
libres dans cette base de données. Comme le personnel de
SEUL/edu a déjà amassé et catalogué tant de données, il paraîtrait logique
que d'autres projets utilisent aussi cette base de données en l'intégrant dans leur sites
web et en l'agrandissant. Une traduction en d'autres langues étendrait encore plus le cercle de
ses utilisateurs.</p>
<p>Ceux qui recherchent des rapports sur les écoles utilisant
GNU/Linux et/ou des logiciels libres seront contents.
SEUL/edu offre des <a
href="http://casestudy.seul.org/cgi-bin/caseview0.pl">comptes-rendus
[17]</a> sur plus de 50 écoles dans le monde entier. Il y en a quelques unes
de Cuenca en &Eacute;quateur jusqu'à Marl en Allemagne. Il est possible d'ajouter facilement
des données grâce à une <a
href="http://casestudy.seul.org/casestudy.html">forme [18]</a>
sur le site web. Sous <a
href="http://seul.org/edu/docs/">documentation [19]</a>, vous ne
trouverez pas grand chose pour le moment. Il existe déjà une
classification pour la future documentation qui contient des
sections comme <i>Guides de l'utilisateur</i> ou
<i>Guide des enseignants</i>. Il y a même une catégorie pour des preneurs
de décision et les personnes qui veulent persuader les écoles
d'utiliser GNU/Linux et/ou des logiciels libres. SEUL/edu
établit aussi une liste de la <a
href="http://seul.org/edu/docs/relateddoc/index.html">documentation par des projets similaires
[20]</a>. Pour le moment, il y a une description pour aider
les personnes qui veulent écrire de la documentation dans l'une
des catégories ci-dessus.</p>
<p>Le projet lui-même publie un compte-rendu très complet sur la situation
de GNU/Linux et des logiciels libres dans les écoles au moins deux fois par
mois. Les comptes-rendus publiés depuis le début de l'année 2000
sont bien sûr archivés sur le site web <a
href="http://seul.org/edu/reports.html">[21]</a> pour que
chacun puisse les lire quand il le veut. Comme SEUL/edu travaille
et communique principalement avec une liste de diffusion, l'archive
de cette liste est aussi disponible <a
href="http://archives.seul.org/seul/edu/">en ligne [22]</a>.
Et finalement, dans la dernière section, vous trouverez une ensemble complet de
<a
href="http://seuldat.seul.org/cgi-bin/link/urlview.pl">liens [23]</a>
vers d'autres sites web sur le thème de
"GNU/Linux, logiciels libres dans et à l'école".</p>
<p>Mais maintenant, continuons avec l'idée du mois.</p>
<h3>"Jeux de lettres générés rapidement"</h3>
<p>Pour l'idée de la dernière fois, assez mince je le concède,
je n'ai reçu aucune réalisation mais l'idée de ce mois-ci la prolonge.
Comme les idées introduites jusqu'à présent étaient toujours plus ou moins
pour mieux apprendre ou mieux enseigner dans le dur quotidien des écoles, je
veux vous présenter une idée de détente aujourd'hui. Les énigmes, une invention
qui fascine et occupe l'humanité depuis des millions d'années, peuvent enjoliver
un peu la vie dans les écoles. Même les enfants trouvent du plaisir à résoudre des
énigmes et des devinettes. Je fais allusion à une certaine catégorie qui est
plutôt simple à implanter et à programmer. Ce dont je veux parler sont des lettres
pêle-mêle contenant des mots qui appartiennent à un même thème. Le but est de chercher et trouver
ces mots dans le tas. Le plus souvent, les lettres sont disposées dans un rectangle dans lequel
les mots à trouver sont disposés horizontallement, verticallement ou en diagonale. De plus, les mots
à trouver peuvent être écrits à l'endroit ou à l'envers.</p>
<p>Peut-être y-a-il déjà un logiciel qui crée de tels jeux.
Et si non, ce serait faisable en peu de temps, non&nbsp;?
Un petit script bash mettant des mots autour d'un certain thème dans
un pêle-mêle de lettres. Puis écrire cette suite de lettres avec
quelques commandes <a
href="http://www.latex-project.org">(La)TeX [24]</a> dans un fichier
texte et l'imprimer donnerait aux élèves qui ont déjà fini leurs exercices
une bonne devinette. Et en plus, si vous sélectionnez des mots de la même famille,
les élèves apprennent même l'orthographe correcte ou comprennent mieux le sens
de certains mots.
De toute façon, je suis curieux de voir quels programmes vous allez créer. D'autres idées
seraient aussi que les mots soient mal écrits ou alors soient codés avec des nombres.
</p>
<p>Une fois encore, je vous demande de <a
href="mailto:foxman@lugo.ch">m' [1]</a> envoyer les idées que vous pensez
faciles à implanter ou pour lesquelles vous n'avez pas encore trouvé de programmes
et je vais en parler dans ce paragraphe dans l'une des éditions suivantes. Et peut-être que des
entreprises, des écoles ou des personnes offriront une récompense
pour le développement de ces idées.</p>
<p>Mais continuons à présent avec un nouveau sujet.</p>
<h3>Informations et nouvelles versions de programmes</h3>
<p>Dans le futur, je vais vous parler dans cette section
des nouvelles informations sur GNU/Linux et les logiciels
libres dans les écoles. Puis, en-dessous je vais énumérer les versions actuelles de
programmes éducatifs libres, pour le moment seulement ceux dont j'ai déjà parlé
dans des éditions précédentes de TUX&amp;GNU@school. Les logiciels dont la
version a changé depuis la dernière édition seront en surbrillance rouge.</p>
<h4>DebianEdu&nbsp;:</h4>
<p>Le 6 Septembre dernier, Raphael Hertzog a annoncé la naissance de
DebianEDU, un sous-projet de <a
href="http://www.debian.org">Debian [8]</a>. Le but du projet est
de faire de Debian la meilleure distribution pour les écoles.
En ce moment, ils discutent avec fougue dans la
<a
href="http://www.debian.org/MailingLists/subscribe">liste
de diffusion [25]</a> quelles doivent être les premières tâches et
ce que sont les priorités. Vous trouverez plus d'information à
<a
href="http://wiki.debian.net/DebianEdu">[26]</a>.</p>
<h4>Mises à jour des versions des programmes</h4>
<ul>
<li><a href="http://edu.kde.org/ktouch">KTouch</a> 1.0 -
Apprentissage de la frappe au clavier sous KDE 3.0.3 (<a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tagatschool1.en.html">TGS
1</a>)</li>
<li><a href="http://www.ofset.org/gcompris">GCompris</a>
1.1.0 - Plate-forme éducative avec différents tableaux (<a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tagatschool2.en.html">TGS
2</a>)</li>
<li><a href="http://edu.kde.org/kgeo">KGeo</a> 1.0.2 -
Programme de géométrie sous KDE 3.0.3 (<a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tagatschool3.en.html">TGS
3</a>)</li>
<li><a
href="http://bioinformatics.org/ghemical/">Ghemical</a>
0.90 - Programme de chimie pour créer et faire des calculs sur des
molécules (<a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tagatschool4.en.html">TGS
4</a>)</li>
</ul>
<br />
<br />
<p>C'est tout pour ce mois-ci, rendez-vous au prochain.</p>
<h3>Liens&nbsp;:</h3>
<p>[1] <a href="mailto:foxman@lugo.ch">Veuillez envoyer vos critiques, questions,
commentaires, idées et plus à&nbsp;: foxman@lugo.ch</a><br />
[2] <a
href="http://www.fsfeurope.org/education/tgs/tgs.fr.html">Site web
de TUX&amp;GNU@school&nbsp;:
www.fsfeurope.org/education/tgs/tgs.fr.html</a><br />
[3] <a href="http://bioinformatics.org/ghemical/">Site web
de Ghemical&nbsp;: bioinformatics.org/ghemical/</a><br />
[4] <a href="http://www.seul.org/edu">Site web de SEUL/edu&nbsp;:
www.seul.org/edu</a><br />
[5] <a href="http://www.fsfeurope.org/index.fr.html">Site web de la Fondation Européenne pour
le logiciel libre (Free Software Foundation Europe)&nbsp;: www.fsfeurope.org/index.fr.html</a><br />
[6] <a href="http://www.gnu.org/home.fr.html">Site web du projet GNU&nbsp;:
www.gnu.org/home.fr.html</a><br />
[7] <a href="http://www.edux.ch/nav.php?site=99">Questions
sur une possible utilisation de GNU/Linux et/ou de logiciels libres à
l'école</a><br />
[8] <a href="http://www.debian.org">Site web de Debian&nbsp;:
www.debian.org</a><br />
[9] <a href="http://www.kde.org/fr">Site web de KDE&nbsp;:
www.kde.org/fr</a><br />
[10] <a
href="http://bioinformatics.org/ghemical/cygwin.html">Comment
utiliser Ghemical sous Windows</a><br />
[11] <a href="http://www.seul.org">Site web de SEUL&nbsp;:
www.seul.org</a><br />
[12] <a href="http://www.gnu.org/copyleft/gpl.html">Licence Publique Générale GNU
(GNU General Public License)</a><br />
[13] <a href="http://www.seul.org/pub/hosting.html">Liste des
projets hébergés par SEUL</a><br />
[14] <a href="http://seul.org/edu/projects.html">Projet ISO
de SEUL/edu</a><br />
[15] <a href="http://richtech.ca/seul/">Base de données de
logiciels éducatif pour GNU/Linux</a><br />
[16] <a
href="http://richtech.ca/cgi-bin/seul/seuladd0.pl">Forme pour
inclure de nouveaux logiciels dans la base de données</a><br />
[17] <a
href="http://casestudy.seul.org/cgi-bin/caseview0.pl">Comptes-rendus
d'écoles utilisant GNU/Linux et/ou des logiciels libres</a><br />
[18] <a href="http://casestudy.seul.org/casestudy.html">Forme
pour inclure de nouveaux comptes-rendus</a><br />
[19] <a href="http://seul.org/edu/docs/">Le
projet de documentation de SEUL/edu</a><br />
[20] <a
href="http://seul.org/edu/docs/relateddoc/index.html">Liens vers de la documentation
par des projets similaires sur seul/edu.org</a><br />
[21] <a href="http://seul.org/edu/reports.html">Archive des
comptes-rendus réguliers de SEUL/edu</a><br />
[22] <a href="http://archives.seul.org/seul/edu/">Archive
de la liste de diffusion de SEUL/edu</a><br />
[23] <a
href="http://seuldat.seul.org/cgi-bin/link/urlview.pl">L'ensemble
des liens de SEUL/edu:</a><br />
[24] <a href="http://www.latex-project.org/">Site web de
LaTeX&nbsp;: www.latex-project.org</a><br />
[25] <a