Browse Source

adding newsteaser

svn path=/trunk/; revision=25758
tags/stw2018
Matthias Kirschner 6 years ago
parent
commit
3f060cd8bf
2 changed files with 2 additions and 2 deletions
  1. 1
    1
      news/nl/nl-201306.en.xhtml
  2. 1
    1
      news/nl/nl-201306.fr.xhtml

+ 1
- 1
news/nl/nl-201306.en.xhtml View File

@@ -10,7 +10,7 @@

<h2>German Bundestag trying to get rid of software patents</h2>

<p>No Free Software programmer wants them but unfortunately they are still granted: software patents. They monopolise ideas about software, so programmers cannot use them. In April the German Parliament (the 'Bundestag') has introduced <a href="http://dip21.bundestag.de/dip21/btd/17/130/1713086.pdf">a joint motion against software patents</a>. It urges the German government to take steps to limit the granting of patents on computer programs. After the first hearing in Parliament, your editor was invited as an external expert to the legal committee meeting on May 13th.</p>
<p newsteaser="yes">No Free Software programmer wants them but unfortunately they are still granted: software patents. They monopolise ideas about software, so programmers cannot use them. In April the German Parliament (the 'Bundestag') has introduced <a href="http://dip21.bundestag.de/dip21/btd/17/130/1713086.pdf">a joint motion against software patents</a>. It urges the German government to take steps to limit the granting of patents on computer programs. After the first hearing in Parliament, your editor was invited as an external expert to the legal committee meeting on May 13th.</p>

<p>Before the meeting FSFE was asked to submit <a href="http://www.bundestag.de/bundestag/ausschuesse17/a06/anhoerungen/archiv/47_Patentierung_von_Computerprogrammen/04_Stellungnahmen/Stellungnahme_Kirschner.pdf">a written statement (PDF in German)</a> which explained that: programming tools are easily available to everyone and don't require much investment; programmers learn to code by reading existing source code; the hard part of software development is the concrete implementation; copyright is enough to protect implementations; most products include hundreds of programs; that these same programs are used in a huge number of products; that Free Software is used to develop Free and non-free software; that Free Software is especially vulnerable to malicious patenting activity as its source code is available; challenging software patents costs a lot of time and money which many programmers and software companies do not have; the incentive of patents in software innovation is highly questionable and that programmers either have to ignore software patents or stop programming. In his oral statement at the hearing<a href="https://wiki.fsfe.org/mk/BundestagAnhoerung2013SoftwarepatenteNotizen"> your editor explained programming methods to the politicians</a>.</p>


+ 1
- 1
news/nl/nl-201306.fr.xhtml View File

@@ -9,7 +9,7 @@
<h2>Le Bundestag allemand essaye de s'affranchir des brevets logiciels</h2>
<p>Aucun développeur de logiciel libre n'en veut mais malheureusement ils sont toujours délivrés &#160;: les brevets logiciels. Ils monopolisent des idées sur les logiciels, empêchant les développeurs de les utiliser. En avril le parlement allemand (le «&#160;Bundestag&#160;») a introduit <a href="http://dip21.bundestag.de/dip21/btd/17/130/1713086.pdf"> une motion commune contre les brevets logiciels</a>. Elle appelle le gouvernement allemand à prendre des mesures limitant l'octroi de brevets sur les programmes informatiques. Après la première audience au parlement, votre éditeur a été invité en tant qu'expert externe à la réunion du comité juridique, le 13 mai.</p>
<p newsteaser="yes">Aucun développeur de logiciel libre n'en veut mais malheureusement ils sont toujours délivrés &#160;: les brevets logiciels. Ils monopolisent des idées sur les logiciels, empêchant les développeurs de les utiliser. En avril le parlement allemand (le «&#160;Bundestag&#160;») a introduit <a href="http://dip21.bundestag.de/dip21/btd/17/130/1713086.pdf"> une motion commune contre les brevets logiciels</a>. Elle appelle le gouvernement allemand à prendre des mesures limitant l'octroi de brevets sur les programmes informatiques. Après la première audience au parlement, votre éditeur a été invité en tant qu'expert externe à la réunion du comité juridique, le 13 mai.</p>
<p>Avant la réunion, il a été demandé à la FSFE de soumettre <a href="http://www.bundestag.de/bundestag/ausschuesse17/a06/anhoerungen/archiv/47_Patentierung_von_Computerprogrammen/04_Stellungnahmen/Stellungnahme_Kirschner.pdf">une déclaration écrite (PDF en allemand)</a> celle-ci explique que &#160;: les outils de programmation sont facilement accessibles à tous et ne nécessitent pas beaucoup d'investissement&#160;; les programmeurs apprennent à coder en lisant le code existant&#160;; la partie difficile du développement de logiciels est la mise en œuvre concrète&#160;; le droit d'auteur est suffisant pour protéger ces implémentations&#160;; la plupart des produits comprennent des centaines de programmes&#160;; que ces mêmes programmes sont utilisés dans un grand nombre de produits&#160;; que le Logiciel Libre est utilisé pour développer des Logiciels Libres ainsi que des logiciels non-libres&#160;; que le Logiciel Libre est particulièrement vulnérable à des pratiques de demandes de brevets douteuses car son code source est disponible&#160;; contester la validité des brevets logiciels est difficile, coûte beaucoup de temps et d'argent, ce que de nombreux programmeurs et éditeurs de logiciels n'ont pas&#160;; le rôle d'incitation joué par les brevets dans l'innovation logicielle est très discutable et les programmeurs doivent soit ignorer ces brevets soit arrêter de programmer. Dans sa déclaration orale à l'audience <a href="https://wiki.fsfe.org/mk/BundestagAnhoerung2013SoftwarepatenteNotizen">votre éditeur a expliqué les méthodes de programmation aux politiques</a>.</p>

Loading…
Cancel
Save